USA : Voyage calamiteux de Biden en Europe – Des informations alarmantes sur les vaccins – La Fed est plus que responsable de l’inflation !

0
27

Le président Biden s’est rendu en Europe cette semaine lors du G7. Il a rencontré celui qu’il a qualifié de « tueur », alias Vladimir Poutine, le président de la Russie. Les réunions de G7 que le public était autorisé à voir, ont montré un Biden très faible et surtout mentalement déficient. Il des aides mémoires qu’il relisait régulièrement tout en s’assurant de continuellement blâmer Trump pour absolument tout. (Je ne plaisante, il y a des photos). Ceux qui préparent ses prises de parole, ont demandé aux journalistes de ne pas poser des questions non préparées, sachant qu’à un moment donné, Biden a même commencé à appeler le président Poutine par le nom de Trump, il s’en est rendu compte au dernier moment. Biden a été perçu comme un imposteur incompétent et illégitime, et l’image de l’Amérique en a pris pour son grade. Le président Poutine a affirmé lors d’une interview qu’il considérait Trump de « talentueux » et voire « d’extraordinaire », contrairement à lui, véritable homme qui a fait carrière en politique Aie !!! En bref, ce voyage en Europe a été un véritable désastre pour nous tous, « Nous, le peuple Américain ».

Formidable, il y a des nouvelles réconfortantes concernant les vaccins d’après les médias mainstream ou encore d’après le gouverneur de l’Ohio, Mike DeWine, qui affirment qu’ils sont très sûrs. DeWine veut rendre la vaccination obligatoire et imposer ces injections expérimentales à tout le monde. Il serait prêt à proposer un tirage au sort pour être sûr que les gens acceptent de se faire vacciner. Le vaccin proposé n’a vraiment rien de sûr si l’on considère les décès et les effets secondaires. Cela n’empêche pas les fabricants de vaccins de mettre énormément de pression pour que leurs vaccins soient totalement validés et approuvés auprès de la FDA. Il y a encore quelques médecins neutres et honnêtes qui se battent contre tous ces vaccins pour prouver qu’ils ne sont pas aussi sûrs que tout le reste du monde ne le prétende. Ceux-là, n’ont effectivement pas encore été achetés par Big Pharma.

La Fed ne peut pas manger le gâteau et vouloir qu’il en reste aussi. Les responsables de la Fed disent que l’inflation augmente très vite mais ne sera que transitoire. Nous apprenons qu’ils ont décidé de combattre l’inflation d’ici la fin de l’année 2023. Que dire de cette information ? Oui, il y a une très forte inflation, mais nous commencer à la combattre dans deux ans ? Pendant ce temps, la Fed va continuer de pomper 120 milliards de dollars pour soutenir le marché des pensions. Il s’agit de 120 milliards de dollars d’impression d’argent par an rien que pour cela. C’est exactement comme si l’on disait à un ivrogne qu’il devra arrêter de boire dans deux ans, et qu’en parallèle on lui demandait où il souhaiterait que l’on lui dépose une belle caisse de whisky ?


Source: businessbourse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.