La revue de presse en temps réel

USA : Bientôt il faudra sortir 100$ au minimum pour manger un Cheeseburger ! Les clients se sentent pris au piège…

🟡 NOS SOLUTIONS 🟡

Depuis le pandémie, la vie des Américains a été bouleversée et je ne sais pas si on dit appeler ça la « nouvelle normalité »…

L’industrie de la restauration a été durement impactée pendant la pandémie. A Chicago, juste après la réouverture, les clients ont dû subir de nouvelles politiques assez étonnantes qui consistent à exiger des clients une facture minimum de 100$, ou avec un « minimum obligatoire » pour s’assurer de leur venue. Cette stratégie commerciale devient progressivement monnaie courante aujourd’hui.

Alors voilà, dans certains restaurants haut de gamme, vous êtes assis, votre facture commence par des frais de 100$ et ce, avant même d’avoir passé votre commande.

Lorsque Howard Tolsky est allé dîner au Steak 48, près du Mag Mile, il en a perdu l’appétit.

« C’est une honte » a-t-il déclaré.

En fait, ils avaient estimé 100$ par personne, et donc on commençait avec 300$ avant d’avoir décidé qui que ce soit…

« Je me suis dit, il est hors de question de dépenser 300$ sachant qu’au maximum, notre repas devrait atteindre la somme de 250$ ! »

« Le minimum des 100$ font partie des nouvelles politiques nationales qui nous permettent de rebondir à la suite de cette période difficile de la pandémie. C’est un coup de pouce pour les restaurateurs comme nous, et une façon d’aider à préserver le personnel de nos restaurants ».

Ce système a le mérite d’éviter toutes ces annulations de dernières minutes. Dans un autre restaurant « Maple & Ash », lorsque vous appelez en ligne pour effectuer votre réservation, on vous demandera votre numéro de carte de crédit et il y aura comme un dépôt non remboursable de 100$ par personne qui vous sera directement prélevé.

On sait tous que la situation des restaurateurs a d’être extrêmement compliquée mais pour autant, depuis la réouverture de ces mêmes restaurants, j’ai beaucoup de doutes sur la réussite de ces nouvelles politiques commerciales qui imposent les fameux 100$ minimum avant d’avoir passé sa commande…

Personnellement, nous ne sortons pas souvent au restaurant, mais lorsque ne décidons de le faire, ce n’est pas rare que nous dépensons environ 100$ par personne effectivement, surtout si nous commandons du vin, une entrée et des desserts… Mais la question se pose si vous avez juste l’intention de dîner humblement. Les pourboires risquent aussi d’être impactés car lorsque vous avec déjà dépensé 100$, c’est parfois difficile de rajouter encore les pourboires. Non, il y a également le risqué de nombreux clients décident tout simplement de ne plus prendre le risque de réserver avec ce système obligatoire.

Si cette méthode fait partie de la « nouvelle normalité », et que tout le monde procède ainsi sans que les clients ne se plaignent trop et que cela fonctionne, pourquoi pas, mais si stratégie commerciale fait partir les clients, je suis certain que les restaurateurs trouveront autre chose de plus motivant pour être sûr de fidéliser au contraire leurs clients.

Source:businessbourse

LA REVUE MENSUELLE MACROÉCONOMIQUE ET GÉOSTRATÉGIQUE

Rejoignez plus de 1000 abonnés fervents à Géopolitique Profonde !

A LA UNE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

GPTV EN DIRECT

Vous allez recevoir vos 7 tactiques par email dans quelques instants, en attendant lisez d'urgence ce message :

X