Passe Navigo à 90 € socialement inacceptable pour Pecresse. Vraiment ?

0
403

Une délibération tarifaire doit être soumise le 7 décembre au conseil d’IDFM. « Le blocage du gouvernement dessine la voie d’un passe Navigo à 90 euros », ce qui serait «socialement inacceptable », écrit Valérie Pécresse dans une lettre aux administrateurs de la structure, datée du 25 novembre. Elle y évoque « un contexte inédit d’envolée des coûts de fonctionnement des transports franciliens, liée à la crise énergétique ».

Inacceptable socialement, vraiment ?

Est-ce plus inacceptable que l’augmentation de 50 % de la taxe foncière à Paris ?

Est-ce plus inacceptable que l’augmentation des pleins d’essence des pauvres gilets jaunes qui eux n’ont jamais eu la chance d’avoir un mode de transport ne valant que 75.20 euros par mois et beaucoup de pauvres bougres des campagnes estropiés par la répression des flash ball auraient trouvé socialement très acceptable de ne payer que 90 euros par mois pour aller travailler.

Cessons le misérabilisme dans ce pays.

Cessons de subventionner l’achat d’i-phone à 1 500 euros pièce en prenant en charge toutes les autres dépenses aux frais de la princesse Etat.

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

Le problème ici ce n’est pas l’augmentation du passe navigo.

Le problème ici c’est l’inflation en général.

Le problème ici c’est le mode de fixation des prix de l’énergie en Europe.

Le problème c’est le délire technocratique bruxellois.

Le problème c’est la lâcheté du gouvernement français qui préfère la révolution à venir à affronter l’Allemagne et la Commission Européenne.

Quand les bailleurs sociaux ne pourront plus chauffer, quand les écoles non plus, quand toutes les mairies couperont l’éclairage, quand les prix des biens de première nécessité vont augmenter, que va-t-il se passer ?

Nos vedettes des ministères vont se retrouver avec un mouvement des gilets jaunes puissance 10 à gérer car tout le monde a besoin de se chauffer, de se déplacer et de manger, et si dans la crise des gilets jaunes il était possible de jouer une partie du pays contre l’autre, avec la crise énergétique, ce sera tous unis… contre les « as » du gouvernement.

Charles SANNAT

Source 20 Minutes.fr ici

ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici