Le Problème de Warren Buffett ? 149 Milliards de $ de Cash érodé par l’Inflation !

0
3

Pour Warren Buffett : les liquidités sont un terrible actif à long terme !

En effet, les perspectives à long terme pour les détenteurs de liquidités semblent toujours être relativement défavorables après inflation et cela a été souligné par le président de Berkshire Hathaway ( BRK.A , Financial ) ( BRK.B , Financial ) Warren Buffett, qui a déclaré : « Les personnes qui détiennent des équivalents de trésorerie se sentent à l’aise. Elles ne devraient pas. Elles ont opté pour un terrible actif à long terme, qui ne rapporte pratiquement rien et est certain de se déprécier ».

Vous voyez bien ! Si Warren Buffet vous dit que le cash ne vaut pas tripette vous feriez mieux de l’écouter.


Pourtant le cash reste un allié utile.. mais sur de courtes périodes ce qui est logique !

Le Berkshire Hathaway détient depuis longtemps de grandes quantités d’argent. En fait, la trésorerie disponible de l’entreprise a récemment atteint un niveau record de 149,2 milliards de dollars. On pourrait donc se demander pourquoi Buffett détient une telle quantité de ce qu’il décrit comme un « terrible actif à long terme ».

Et bien la réponse est très simple.

Buffett considère les liquidités comme un filet de sécurité au cas où il y aurait des problèmes parmi les avoirs en actions de Berkshire. En outre, les liquidités de la société ont probablement augmenté ces derniers mois en raison du manque d’opportunités d’achat sur le marché haussier actuel. Il est prêt à être déployé si une correction du marché amène des entreprises de haute qualité à se négocier à des prix plus attractifs.

Vous pouvez donc rester « liquide » à condition de savoir faire vos emplettes lorsque les marchés baissent ou corrigent violemment.

Pour parler comme les grands financiers ont peut dire que les détenteurs de cash peuvent bénéficier d’une plus grande flexibilité financière qui leur permet de réagir aux erreurs d’évaluation temporaires tandis que leurs pairs pleinement investis ont peu de marge d’action quand on est confronté à une correction.

En réalité, Buffett et moi avons fait la même erreur.

Nous n’avons pas cru ni saisi la hausse des marchés après l’effondrement de mars 2020.

Ce n’est que partie remise.

Des opportunités se présenteront à nouveau.

Charles SANNAT

Source: insolentiae

Source : businessbourse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.