Bon, finalement, la pause fiscale Macroniste et jupitérienne aura été de courte durée…

La créativité fiscale va donc bon train.

Si je peux voir quelques belles automobiles dans certains quartiers huppés, je vois rarement des lingots d’or se promener aux mains de leurs propriétaires !! Cela n’empêche pas de vouloir taxer les signes “ostentatoires” même si l’ostentatoire et les signes “extérieurs” sont cachés au fond de coffres… C’est assez cocasse mais aussi très triste.

Je ne suis pas riche financièrement et le métier de “blogueur” économique antisystème n’est certainement pas le chemin le plus court pour la richesse, et pourtant, quand un type roule en grosse berline, il ne m’a rien pris, ni volé.

Les riches ne sont pas les ennemis des pauvres. Ce n’est pas parce qu’il y a des riches qu’il y a des pauvres, et ce n’est pas en rendant les riches pauvres que tous les pauvres deviendront riches…

Tout cela est absurde, et oui, dans un monde ouvert, l’ISF, cela peut faire fuir, d’autant plus que contrairement à l’ex-URSS, il est facile de fuir, au sein même d’une Europe qui organise le dumping fiscal.

La haine antiriches est totalement contre-productive.

Encore plus de travaux sinon… encore plus de taxes…

“Si le propriétaire ne réalise pas les travaux de rénovation nécessaires, ses droits de mutation, parmi les plus élevés d’Europe, pourraient augmenter.

Un dispositif de bonus-malus pour taxer les propriétaires d’un logement dont les performances énergétiques sont insuffisantes fait partie de pistes envisagées pour résorber les ”passoires énergétiques”. ”Des exigences délirantes” pour la fédération des propriétaires.”

Voilà donc la dernière idée de nos mamamouchis, dont l’un des plus dangereux par idéologie climatique se trouve à l’environnement, où, n’en doutons pas, il saura sévir.

L’avantage c’est qu’il va finir par vraiment faire couiner les gens…

Le nouveau contrôle technique de début d’année prochaine va faire hurler dans les chaumières des vrais pauvres. Parce que de vous à moi, on peut toujours taxer les riches… si c’est pour emmerder les pauvres, cela ne fera pas beaucoup avancer la situation des plus modestes.

Or c’est exactement ce qu’il se passe avec ces normes “environnementales” qui pénalisent évidemment les plus modestes d’entre nous.

Charles SANNAT

📖 Le guide utile et pratique pour comprendre la métamonnaie 💰
Bitcoin. La monnaie acéphale
Jacques Favier, Adli Takkal bataille - Cnrs - Format Kindle

Un commentaire

  • Mettre des soi disant verts au pouvoir, c’est se préparer à voir rouge pour le peuple. Conclusion : les fonctionnaires au pouvoir, ne savent que produire des taxes ; mais pas pour eux ; ce qui soulève une question primordiale, de la soi disant Egalité. Nous prendrez t on pour des c_ns ?