La revue de presse en temps réel

Une fuite de données de localisation de téléphones portables révèle 200 invités mystères sur « l’île Pedo » d’Epstein

🟡 NOS SOLUTIONS 🟡

Planetes360
Planetes360
Planetes360 est un site d'information qui s'est fixé pour objectif de mettre en lumière les informations laissées dans l'ombre par les grands médias. Notre plateforme collaborative ne met en valeur aucune tendance, personnalité, ou parti politique.

Epstein : Le Scandale des 200 VIP sur l' »Île aux Pédophiles »

Des données de localisation de téléphones portables récemment divulguées ont révélé que près de 200 mystérieux invités se sont rendus sur la tristement célèbre « île aux pédophiles » de Jeffrey Epstein. Cette information, obtenue par le magazine Wired, provient de la société Near Intelligence, aujourd’hui en faillite, qui aurait traqué les téléphones allant et venant de l’île Little Saint James, où Epstein aurait dirigé un réseau de trafic sexuel de mineures.

Quelle charmante destination de vacances ! Il faut croire que les riches et puissants apprécient le soleil, la mer et la compagnie de jeunes filles vulnérables. Near Intelligence a cartographié plus de 11 000 coordonnées provenant de 166 endroits, dont certains pointent vers de luxueuses propriétés privées et même une boîte de nuit à Miami. Rien de tel qu’un peu de fête après une journée bien remplie à abuser de mineures (…).

Les données, qui remontent à juillet 2016, retracent avec précision les déplacements des visiteurs sur l’île de 71 acres, du « temple en bord de mer » d’Epstein aux plages, piscines et bungalows. Un véritable petit paradis pour pédophiles fortunés. Et dire que cette surveillance s’est arrêtée pile le jour de la seconde arrestation d’Epstein en juillet 2019. Comme c’est commode.

Bien sûr, Wired a pris soin d’exclure les données de localisation précises qui pourraient identifier des propriétés ou des individus non impliqués dans les crimes d’Epstein. Mais cela documente néanmoins « les nombreux voyages d’individus riches et influents apparemment peu découragés par le statut de délinquant sexuel condamné d’Epstein ». Quelle bande de joyeux lurons ! …

Malheureusement pour nous, les données de Near Intelligence ne couvrent aucun endroit en Europe, où les citoyens sont protégés par de solides lois sur la vie privée. Dommage, on aurait sûrement découvert quelques surprises croustillantes de l’autre côté de l’Atlantique aussi.

Depuis, Near Intelligence a fait faillite dans un scandale de fraude interne, avant de tranquillement reprendre ses activités sous le nouveau nom d’Azira. Un peu comme Epstein qui, après une première condamnation, a continué allègrement son trafic d’êtres humains en toute impunité pendant des années, jusqu’à sa mort fort opportune en prison.

Décidément, entre les élites intouchables qui abusent de leur pouvoir et les entreprises véreuses qui reviennent toujours malgré les scandales, ce monde est bien mal fait. Mais rassurez-vous, Epstein et sa complice Maxwell ne nuiront plus. Quant à leurs richissimes amis pédocriminels, nul doute qu’ils ont déjà trouvé une nouvelle île discrète où assouvir leurs pulsions immondes en toute tranquillité.

A LA UNE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

🔥 LES PLUS POPULAIRES

Votre santé les intéresse ! Comment ce guide vous aide à lutter contre Big Pharma.

X