La revue de presse en temps réel

Turquie, Argentine : dégâts des déficits

🟡 NOS SOLUTIONS 🟡

Planetes360
Planetes360
Planetes360 est un site d'information qui s'est fixé pour objectif de mettre en lumière les informations laissées dans l'ombre par les grands médias. Notre plateforme collaborative ne met en valeur aucune tendance, personnalité, ou parti politique.

Les déficits injectent plus d’argent dans le pays, et réduisent la valeur de la devise.

Cependant, ils permettent aux gouvernements de distribuer plus de soutiens, financer plus de programmes, et remporter des élections.

(Mon équipe craint un retour de la planche à billets ici en France. Nous avons créé un dossier gratuit avec 3 conseils pour vous protéger.)

En raison des politiques de déficits, les banques centrales fournissent en général des financements aux gouvernements, sous forme d’abaissements de taux d’intérêt.

Ainsi, les taux des banques centrales restent en général en-dessous du rythme des hausses des prix.

Les gouvernements émettent plus de dette, et la chute en valeur des devises réduit le poids de la dette en existence (sauf dans le cas d’un emprunt en devise étrangère).

(Notre “3ème prédiction” concerne une dévaluation de l’euro, et l’impact imprévu sur les marchés financiers, et nos manières de vivre. Cliquez ici pour nos conseils afin de vous protéger.)

La banque centrale augmente les taux d’intérêts.

Néanmoins, la monnaie perd tout de même 30 % contre le dollar depuis le début de l’année.

La banque centrale a peu de chances de tirer les taux vers le haut avec assez de conviction pour mettre fin à la chute de la livre.

En effet, le gouvernement tourne à déficit, selon les projections de Statista, pour le reste de la décennie. Il a des déficits de 5 à 6 % jusqu’en 2028 au moins.

De même, l’Argentine a un taux de banque centrale de 118 %.

Pourtant, les prix augmentent de 135 % par an. La banque centrale renonce à tirer plus haut les taux, en raison du besoin en financements du gouvernement.

(Le nouveau président, Javier Milei, veut même dissoudre la banque centrale pour mettre fin au problème… mais il risque de se heurter à la résistance des bureaucrates, ministres, et représentants de l’Assemblée nationale d’Argentine).

Mon équipe pense que les mêmes types de choix par la BCE peuvent mener à la débâcle.

Mon équipe prévoit plus de soucis pour les épargnants. Nous proposons un dossier gratuit pour vous en protéger.

A LA UNE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

🔥 LES PLUS POPULAIRES

Censure : découvrez la vidéo que les réseaux sociaux et les médias ne veulent pas que vous voyez !

X