La revue de presse en temps réel

Orpea s’effondre de presque 22 % en une séance et enfonce de nouveaux plus bas

🟡 NOS SOLUTIONS 🟡

Planetes360
Planetes360
Planetes360 est un site d'information qui s'est fixé pour objectif de mettre en lumière les informations laissées dans l'ombre par les grands médias. Notre plateforme collaborative ne met en valeur aucune tendance, personnalité, ou parti politique.

Orpea, le groupe de maisons de retraite épinglé récemment pour son rationnement des biscottes pour nos anciens et pour ses mauvais traitements vient de publier des indicateurs préliminaires en nette baisse pour son 1er semestre provoquant une chute majeure du titre en baisse de presque 22 % en une séance.

Le titre Orpéa ne vaut plus que 16.45€ l’action contre un plus haut à 106.95 € il y a un an tout juste !

La baisse du titre est donc de 84 % !

Une chute vertigineuse donc.

« Dans un souci de transparence, nous avons choisi de communiquer nos indicateurs deux semaines avant la date prévue car nos performances ressortent bien en dessous des attentes du marché », a déclaré Laurent Lemaire, le directeur financier d’Orpea lors d’une conférence aves des journalistes.

Au cours des six premiers mois de cette année, le chiffre d’affaires d’Orpea a reflué de 10,9 % sur un an, à 2,3 milliards d’euros. « Ce montant est en retrait de 17 millions d’euros par rapport au chiffre publié le 20 juillet 2022 du fait d’un changement d’approche comptable sur une entité qui n’est plus prise en compte dans le périmètre de consolidation », a indiqué le groupe dans un communiqué.

La marge de résultat brut d’exploitation avant loyers (Ebitdar) d’Orpea s’est établie à 18,5 % entre janvier et juin derniers, contre un taux de 24,9 % affiché lors de la période correspondante de 2021. Au premier semestre 2022, la marge d’excédent brut d’exploitation (Ebitda) s’est contractée de 6,2 points de pourcentage, à 17,9 %, tandis que la marge opérationnelle courante a reflué de 7,5 points de pourcentage, à 3,6 %.

La détérioration des indicateurs financiers s’explique par le contexte inflationniste, les mécanismes de compensation liés à la pandémie de coronavirus et par les répercussions de différentes enquêtes sur la gestion des établissements d’Orpea« .

Les gens ne s’en sont pas vraiment rendus compte, mais les maisons de retraite ont été largement vidées par les effets désastreux du Covid qui a emporté de très nombreux anciens, et moins d’anciens, c’est pour Orpéa des taux de remplissage historiquement bas.

Faut-il investir dans Orpéa ?

Je vous en parlerai dans la prochaine lettre Stratégies du mois de septembre.

Charles SANNAT

Source Boursorama.com ici

A LA UNE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

🔥 LES PLUS POPULAIRES

Censure : découvrez la vidéo que les réseaux sociaux et les médias ne veulent pas que vous voyez !

X