Le baromètre de l’assurance auto

0
23

L’assurance automobile est obligatoire pour tous les véhicules à moteur circulant – ou susceptibles de circuler – sur la voie publique. C’est un coût annuel non négligeable, qui augmente d’une année sur l’autre, à prendre en compte dans son budget, tandis que la carte grise ne renvoie quant à elle qu’à des frais fixes, étant payée une bonne fois pour toutes. L’idéal est de faire régulièrement une simulation assurance auto en ligne pour savoir si son contrat reste compétitif.

Assurance auto : une mobilité toujours plus forte

Plus le temps passe, plus le rapport qualité-prix des assurances importe, surtout dans le contexte actuel.

En effet, depuis le passage du franc à l’euro, les prix ont en moyenne été multipliés par trois en France. Cela dénote d’une vie chère, et cette tendance ne cesse de s’accentuer. Cette hausse continue et colossale des prix est nettement supérieure à l’inflation annuelle de la masse monétaire, qui est elle-même une mauvaise chose, avantageant les détenteurs de capitaux plutôt que les travailleurs. En outre, les salaires sont loin d’avoir crû dans la même proportion, tout comme les aides sociales ou revenus assimilés.


Il y a quelques années, l’étincelle explosive des Gilets jaunes a rendu la situation encore plus visible. La cause directe du mouvement a précisément été l’automobile, notamment en lien avec la hausse des prix des carburants. En dehors des centres-villes, la très grande majorité des Français ne peut ni ne veut se passer de voiture, moyen de locomotion souvent nécessaire pour travailler ou faire ses courses. Pour limiter la casse budgétaire, il est par ailleurs crucial de trouver une assurance auto pas chère. Ce désir explique une mobilité de plus en plus marquée des Français en matière d’assurance automobile, profitant largement des dispositions de la loi Hamon en vigueur depuis 2015 : ils passent de plus en plus volontiers d’un assureur à l’autre pour profiter des meilleurs prix, ce qui est tout à fait dans la logique de la libre concurrence des prix sur un marché devenu largement accessible grâce à Internet.

La question des garanties

Le prix n’est pas le seul critère à prendre en compte, car la qualité peut ne pas être au rendez-vous. Il vaut mieux miser sur un bon rapport qualité-prix, en ne comparant que les offres comparables. Il arrive bien souvent qu’à quelques euros près on passe à côté de garanties bien meilleures.

Le premier réflexe doit donc être d’interroger ses besoins, en fonction de ses antécédents, de son véhicule, de l’utilisation que l’on en fait et de la composition de son foyer. En fonction de ces données, on choisira une responsabilité au tiers stricte, un tiers élargi, ou diverses polices d’assurance plus complètes, avec diverses options, tous risques, etc.

Les confinements successifs depuis le printemps 2020 ont limité les trajets routiers et, par force, le nombre d’accidents et de sinistres. La plupart des tarifs ont été gelés cette année, mais les prix pourraient repartir à la hausse dès le mois de mars 2022. Sachez qu’en moyenne la hausse annuelle de la tarification est comprise entre 1,5 % et… 3,4 !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.