La revue de presse en temps réel

Italexit : la crainte d’une nouvelle crise des dettes, plus violente

🟡 NOS SOLUTIONS 🟡

Planetes360
Planetes360
Planetes360 est un site d'information qui s'est fixé pour objectif de mettre en lumière les informations laissées dans l'ombre par les grands médias. Notre plateforme collaborative ne met en valeur aucune tendance, personnalité, ou parti politique.

Les souvenirs de la crise grecque et les effets qu’elle a provoqué sur les économies européennes sont encore bien présents dans les esprits. C’était en 2010. Huit ans plus tard, c’est un autre pays qui fait craindre une nouvelle crise des dettes, l’Italie. C’est un bis repetita d’un scénario catastrophe mais en pire. Les montants concernés et la place de l’économie italienne sont en effet beaucoup plus importants !

Les premiers à réagir ont, comme souvent, été les marchés. Depuis l’annonce du refus d’un ministre de l’économie eurosceptique par le Président de la République Italienne, l’Euro a chuté à 1,16 dollar et les bourses européennes ont-elles aussi accusé le coup, avec notamment une baisse importante des coursdes entreprises liées à l’économie italienne, des banques et des assurances notamment.

Au-delà du fait politique qui va renvoyer les Italiens une nouvelle fois aux urnes dans quelques mois et donc donner la possibilité que les mouvements populistes déjà portés au pouvoir augmentent encore leur représentation, cette crise a agi comme un véritable révélateur.

La planète s’est aperçue tout d’abord que les deux partis au pouvoir étaient eurosceptiques voire europhobes. Ils ne s’en cachaient pas mais visiblement, les institutions ou les décideurs ont besoin de le voir pour le croire.

C’est un révélateur aussi du montant de la dette italienne qui est de quasiment 130% du PIB, un taux qui est le double de celui de l’Allemagne. Et puis les montants sont énormes. La Grèce cumulait un volume de 312 milliards d’euros de dette en 2010, on parle pour Rome de 2 300 milliards d’euros. Le plan de sauvetage risque d’être un peu plus compliqué à financer. Évidemment, la confiance est faible donc les taux à 10 ans pour les Italiens flambent ! Ils sont passés de 1,8% à 2,46% en quelques jours.

Lire la suite sur L’or et l’argent

LA REVUE MENSUELLE MACROÉCONOMIQUE ET GÉOSTRATÉGIQUE

Rejoignez plus de 1000 abonnés fervents à Géopolitique Profonde !

A LA UNE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

GPTV EN DIRECT

Vous allez recevoir vos 7 tactiques par email dans quelques instants, en attendant lisez d'urgence ce message :

X