20.000 milliards de dollars de dette: face à un endettement qui a franchi 100% du PIB, les autorités américaines continuent à relever le plafond pour éviter la menace d’un défaut de paiement.

La dette publique américaine poursuit sa progression. Vendredi dernier, celle-ci a franchi le cap des 20.000 milliards de dollars, inscrivant un nouveau record, relate le Business Insider. Le pourcentage d’endettement a ainsi franchi le seuil de 100% du PIB.

Pour éviter une nouvelle menace de défaut de paiement, le Congrès américain a adopté vendredi une loi relevant le plafond de la dette jusqu’au 8 décembre. Après le feu vert du Sénat, les élus de la Chambre des représentants ont voté par 316 voix contre 90 en faveur de ce texte, qui avait fait l’objet d’un compromis entre le président Donald Trump et la minorité démocrate. Les conservateurs regrettent pour leur part que la limite légale de la dette ait été augmentée sans réforme structurelle.

Cette loi reporte de facto le bras de fer au Congrès au mois de décembre. La majorité républicaine et l’opposition démocrate, qui a un pouvoir de blocage au Sénat, devront se mettre d’accord pour trouver une solution durable sur le budget et sur la dette, voire dans des dossiers aussi brûlants que l’immigration ou la construction d’un mur à la frontière avec le Mexique.

Il n'y a pas encore de commentaires