La revue de presse en temps réel

Crise. Macy’s ferme 45 magasins supplémentaires

🟡 NOS SOLUTIONS 🟡

Charles Sannat
Charles Sannathttp://www.insolentiae.com/
Je suis diplômé de l’Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Etudes Diplomatiques et Stratégiques. J’ai commencé ma carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran – Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance et j’ai rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d’affaires. En 2012 j’ai intégré la société Aucoffre.com comme directeur des études économiques et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». En septembre 2015 je quitte mes fonctions au sein de la société Aucoffre.com pour fonder le site Insolentiae.com et se consacrer pleinement à ce nouveau projet éditorial.

Macy’s est l’une des grandes chaînes de magasins américaine et Macy’s vient d’annoncer la suppression de 45 magasins supplémentaires.
Cette décision fait partie d’un plan annoncé par Macy’s en février, avant le début de la pandémie de coronavirus, visant à fermer 125 sites d’ici 2023. À l’époque, Macy’s avait déclaré qu’il supprimerait également environ 2 000 emplois dans les entreprises et fermerait plusieurs bureaux, dont l’un de ses sièges sociaux. .

« Comme annoncé précédemment, Macy’s, Inc. s’est engagé à redimensionner notre flotte de magasins en concentrant nos points de vente existants dans des centres commerciaux A et B attrayants et bien fréquentés », a déclaré un porte-parole de Macy’s à FOX Business dans un communiqué. « À cette fin, nous avons annoncé aujourd’hui plusieurs fermetures de magasins qui correspondent aux orientations que nous avons fournies en février 2020. Ces fermetures nous rapprochent de la bonne combinaison de magasins dans les centres commerciaux.

Macy’s fournira une liste des magasins fermant sur son site Web mercredi ».

La grande distribution souffre énormément sous la double pression d’une part de l’augmentation des ventes en ligne (Amazon) et d’autre part sous la pression de la pandémie de Covid.

Enfin, il est fort probable, que la crise économique majeure et durable qui touche le monde n’arrange pas franchement les affaires de la grande distribution.

Charles SANNAT

Source FoxBusiness.com ici

A LA UNE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

🔥 LES PLUS POPULAIRES

Censure : découvrez la vidéo que les réseaux sociaux et les médias ne veulent pas que vous voyez !

X