Crédit immobilier. Taux d’usure à 3.05 % sur 20ans. Une bouffée d’air de courte durée.

0
216

« Les nouveaux taux d’usure applicables à compter de ce samedi 1er octobre ont été dévoilés par la Banque de France, l’institution en charge de les calculer, dans un communiqué de presse ce mercredi 28 septembre. Le taux d’usure, c’est-à-dire le TAEG maximal légal auquel les établissements de crédit sont autorisés à proposer des prêts, atteindra 3,05 % pour les crédits immobiliers de plus de 20 ans, contre 2,57 % depuis le 1er juillet, et 3,03 % pour ceux de moins de 20 ans, contre 2,60 %. Soit des hausses respectives de 0,48 et 0,43 point. Dans son communiqué, la Banque de France évoque « une hausse bien proportionnée et plus marquée qu’en juin dernier [qui] permettra de régler certaines situations plus difficiles d’accès au crédit relevées ces dernières semaines ».

« Une hausse inédite de près d’un demi-point qui va tout changer pour beaucoup d’emprunteurs solvables dont le dossier de crédit était bloqué », se félicite Sandrine Allonier, porte-parole du réseau Vousfinancer. De son côté, Cécile Roquelaure, directrice des Etudes d’Empruntis, parle de « bouffée d’oxygène », avant de s’interroger : « Mais pour combien de temps ? ». Pour rappel, début septembre, la Banque Centrale Européenne (BCE) a décidé de relever ses trois taux directeurs (le taux d’intérêt des opérations principales de refinancement, de la facilité de prêt marginal et de la facilité de dépôt) de 75 points de base en raison de l’inflation. Conséquence : les établissements bancaires européens doivent payer plus cher pour se refinancer auprès de la BCE. Et augmentent également les taux d’intérêts des crédits consentis aux ménages. En juillet, la BCE avait déjà relevé ses taux de 50 points de base. »

Et c’est bien cela le problème.

Ceux qui veulent acheter vont avoir une fenêtre de tir de courte durée pour pouvoir se faire financer ou débloquer leur crédit.

De courte durée car le taux d’usure a été monté au mieux de 0.48 points et le problème c’est qu’il est fort probable que la BCE très prochainement remonte encore les taux directeurs de 0.50 % ou de 0.75 points !

Dès lors les financements seront à nouveaux bloqués.

Alors si vous voulez financer un projet d’acquisition c’est maintenant, car demain ce sera soit impossible soit dans tous les cas nettement plus coûteux.

Charles SANNAT

Source Le Figaro.fr ici

ANNONCE

La Nouvelle Méthode Pour Constituer Votre Patrimoine Anti-Crise Sans Subir l'Inflation

Ce que vous allez découvrir :

Oui, Je Veux De Multiples Solutions Haut Rendement De 5 à 30% par mois !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici