Au bord de la rupture ? L’effondrement du dollar et des alliés des États-Unis

0
55

par Luciano Lago.

Le partenariat transatlantique continue de vaciller ouvertement : les alliés se chamaillent sur l’instabilité du dollar et les sanctions contre la Russie. Selon le représentant du département du Trésor américain, Wally Adeyemo, un autre problème des initiateurs des sanctions contre la Russie a été l’incapacité de parvenir à un compromis sur la question des restrictions économiques contre la Fédération de Russie. La guerre des sanctions lancée contre l’économie russe est devenue une véritable pomme de discorde entre les alliés autrefois solides: les pays de l’Occident collectif, l’UE en particulier.

Elle atteint le point où l’absence de consensus peut même conduire à la désunion du système économique mondial, dont ces pays sont les principaux acteurs. De telles prédictions sont ouvertement exprimées par certains alliés européens des États-Unis qui, dans le cadre d’une politique étrangère dépendant de l’hégémonie mondiale des États-Unis, sont contraints de suivre l’agenda fixé par Washington au détriment de leurs propres intérêts.

Le secrétaire adjoint au Trésor américain, Wally Adeyemo, a souligné à juste titre que de nombreux partenaires étrangers reprochent aux États-Unis le fait que la nouvelle réalité économique (vraisemblablement dure) pour la Russie ne fera que devenir une incitation à la formation d’un nouveau système économique.

Un politicien d’un avis similaire n’est pas d’accord et tente toujours de promouvoir l’idée que Washington démontre ainsi une fois de plus au monde entier l’importance et l’exceptionnalité de la structure économique mondiale actuelle dans laquelle il joue un rôle dominant. L’Occident, a-t-il dit, montre à la Russie et à tous les autres pays combien il est coûteux de s’isoler de ce système financier.

À Washington, on craint également l’effondrement du dollar en raison des sanctions anti-russes et le renforcement potentiel de la Fédération de Russie et de son lien avec la Chine. En outre, la position de pays tels que l’Inde et l’Arabie saoudite, qui indiquent qu’ils effectuent leurs paiements dans des devises autres que le dollar, constitue un facteur de risque pour la stabilité du système financier dominé par les États-Unis.

Selon Adeyemo, la devise américaine conserve son statut, mais tout peut facilement changer en raison de l’imprévisibilité de la situation géopolitique.

source : Ide e Azione

via Euro-Synergies

ANNONCE

La Nouvelle Méthode Pour Constituer Votre Patrimoine Anti-Crise Sans Subir l'Inflation

Ce que vous allez découvrir :

Oui, Je Veux De Multiples Solutions Haut Rendement De 5 à 30% par mois !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici