La revue de presse en temps réel

3 arguments fallacieux pour la disparition de l’argent liquide – Par Simone Wapler

🟡 NOS SOLUTIONS 🟡

Planetes360
Planetes360
Planetes360 est un site d'information qui s'est fixé pour objectif de mettre en lumière les informations laissées dans l'ombre par les grands médias. Notre plateforme collaborative ne met en valeur aucune tendance, personnalité, ou parti politique.

Tous les arguments sécuritaires avancés pour promouvoir la société sans cash sont facilement démontables.

Tous les arguments sécuritaires avancés pour promouvoir la société sans cash sont facilement démontables.

Une enquête de la Banque centrale européenne dont les résultats seront donnés cet été, un éditorial dans Le Figaro : le sujet de la suppression définitive du cash revient sur le devant de la scène médiatique et le travail de modelage de l’opinion commence.

Le Figaro annonce la couleur :

« La « société sans cash », souhaitable pour certains, redoutable pour d’autres, suppose aussi une volonté politique. »

Disons-le tout net, nous nous rangeons parmi les « autres », ceux qui estiment que l’instauration d’une telle société serait une redoutable dérive liberticide. Elle donnerait le pouvoir à un « agent habilité » à couper à tout moment quelqu’un de son argent.C’est dangereux, même quand vous n’avez rien à craindre du gouvernement du moment. Que celui qui n’a jamais subi une « erreur administrative » me contredise.

C’est évidemment bien plus dangereux lorsque vous vous sentez en désaccord avec le gouvernement du moment.

Ceux qui prétendent, la main sur le cœur, « ce n’est pas grave, je n’ai rien à cacher » diraient, je suppose, en cas d’instauration de censure : « ce n’est pas grave, je n’ai rien à dire ».

Tous les arguments sécuritaires avancés pour promouvoir la société sans cash sont facilement démontables.

ARGUMENT N° 1 : LES ESPÈCES COÛTENT CHER

Selon Le Figaro, impression, manipulation, circulation, transport sécurisé… les espèces génèrent un coût significatif. Certes, mais la sécurisation des réseaux en mode « cashless », quelle serait son coût ? Une société sans cash serait déstabilisée par une simple cyber-attaque. La récente attaque de ransomware nous prouve que les gouvernements et les plus grandes entreprises sont incapables d’asurer une sécurité absolue, même avec des efforts financiers considérables.

Lire la suite sur : contrepoints.org

LA REVUE MENSUELLE MACROÉCONOMIQUE ET GÉOSTRATÉGIQUE

Rejoignez plus de 1000 abonnés fervents à Géopolitique Profonde !

A LA UNE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

GPTV EN DIRECT

Vous allez recevoir vos 7 tactiques par email dans quelques instants, en attendant lisez d'urgence ce message :

X