Peter Schiff : Le grand débat sur l’inflation… C’est la Fed qui a créé cette taxe inflationniste ! Ils sont coincés, il n’y a plus d’issue…

0
53

Est-ce que l’inflation est transitoire ? Sommes-nous face à une économie qui se redresse rapidement comme le souligne Jerome Powell ? Ou s’agit-il d’un phénomène sur du long terme résultant d’une politique monétaire laxiste qui n’est pas près de s’atténuer de sitôt ? Peter Schiff a récemment participé au « grand débat sur l’inflation » sur RT Avec Peter Lavelle, l’économiste de l’American Institute for Economic Research Pete Earle et l’économiste de Renaissance Capital, Sofia Donets.

Peter Schiff a ouvert la discussion en mettant l’accent sur quelque chose que Lavelle avait dit dans l’introduction – l’inflation est une taxe !

La source est le gouvernement parce que lui qui nous impose une forme de taxe. La seule façon de réduire l’inflation serait de réduire considérablement les dépenses publiques, car les dépenses publiques sont payées par l’inflation. Nous enregistrons des déficits budgétaires records. Et donc, au lieu de prendre notre argent et de le dépenser, le gouvernement prend notre pouvoir d’achat en imprimant de l’argent neuf et en le dépensant. Ainsi, l’augmentation des prix que nous connaissons tous est la taxe que nous payons tous pour financer le gouvernement. De plus, la Fed essaie de soutenir le marché boursier, le marché immobilier et le gouvernement américain. Il ne peut le faire qu’en maintenant les taux d’intérêt artificiellement bas. Mais pour ce faire, la Fed doit continuer à imprimer de l’argent pour acheter des obligations. Ainsi, tant que la FED supprime artificiellement les taux d’intérêt, il va falloir créer de l’inflation pour le faire. Et parce que nous avons tellement de dettes, la Fed est maintenant obligée de maintenir les taux d’intérêt à zéro. Et donc, malheureusement, les américains moyens, la classe moyenne et les employés pauvres vont subir dramatiquement l’inflation et ce, comme jamais dans toute l’histoire des Etats-Unis – bien pire encore que ce qui s’était passé au cours de la deuxième décennie des années 1970 ».

Peter Earle a dit qu’il était généralement d’accord avec Peter Schiff, mais qu’il n’était pas autant préoccupé par les chiffres liés au IPC. Il dit que le vrai problème est l’inflation qui apparaît sur les marchés financiers.

Donets a déclaré qu’en tant qu’ancienne banquière centrale, elle s’attache plus à un autre aspect du sujet, étant d’accord avec Powell sur le fait que l’inflation est bien transitoire.
Lavelle a noté que la politique monétaire laxiste est en cours depuis bien longtemps La pandémie l’a accentué La Fed est-elle responsable ? Schiff a déclaré que la Fed n’était jamais responsible.

Il faut admettre que la Fed n’est jamais honnête non plus. La Fed est en fin de compte assez tordue.

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

Schiff est revenu sur la réponse de la Fed lorsqu’il est devenu évident que le marché hypothécaire était en difficulté. Les banquiers centraux sont sortis et ont rassuré tout le monde qu’il n’y avait rien à craindre et que les problèmes des subprimes étaient contenus. Pourquoi ont-ils fait ça ?

Ils espéraient qu’en niant l’existence du problème, ils pourraient peut-être le faire disparaître et amener les gens à changer leur comportement face à ce qui aurait dû être une crise évidente. La Fed n’a absolument aucune capacité à lutter contre l’inflation, alors pourquoi même reconnaître qu’il s’agit d’une menace alors que vous ne pouvez rien y faire ? Donc, la seule chose que la Fed peut faire, c’est de tout nier. Mentir aux marchés. Dire à tout le monde que tout est transitoire. Et cela explique leur incapacité à agir. Parce que la seule façon de lutter contre l’inflation est de fermer les robinets monétaires ».

Peter a déclaré que l’essentiel est que nous sommes au début d’une augmentation attendue depuis longtemps du coût de la vie – non seulement en raison de la création d’argent pendant la pandémie, mais aussi de tout l’argent imprimé avant le Covid-19.

En fin de compte, l’enjeu est politique. Les gouvernements ont promis de résoudre tous nos problèmes. Mais nous devons encore payer pour tout ça. Comme peter schiff l’a dit, chaque membre du congrès veut donner l’illusion de donner quelque chose gratuitement à l’électeur. Mais d’où vient donc l’argent ?

Ils n’augmentent pas les impôts. Ils ne font que dépenser de l’argent. Et ainsi, l’argent ne cesse d’être créé. Il est créé par la Fed. Mais c’est de l’inflation. Vous voyez, pour chaque dollar dépensé par le ouvernement fédéral, le peuple américain doit couvrir le coût. Donc, s’ils ne vont pas retirer de l’argent par l’impôt, ils vont prendre notre pouvoir d’achat par le biais de l’inflation.

C’est impossible de bénéficier de tous ces plans de relance gratuitement.

Il n’y a de repas gratuits. Les dépenses vont continuer à s’aggraver. Et bien sûr, à mesure que le gouvernement dépense plus, cela affaiblit l’économie, ce qui signifie encore plus de dépenses – l’inflation va monter en flèche. On parle toujours des années 70. Ce que nous allons vivre est bien pire !

L’injection massive de liquidités a créé une bulle dans à peu près toutes les classes d’actifs. Comme peter Schiff l’a dit, tout est considérablement trop cher. Il apointé du doigt le marché obligataire en notant que les rendements ne reflètent absolument pas la réalité.

Cela reflète de la pure fantaisie et tout est ça, est du vrai délire.

Peter Earle a déclaré qu’à un moment donné, quelqu’un devra intervenir, être l’adulte dabs la pèce et réprimander cette politique monétaire gratuite. Mais Peter schiff a déclaré qu’il n’y avait pas de sauveur qui ferait ce qu’il faudrait comme Paul Volker qui l’a fait au début des années 80.

Agir fermement afin de rétablir la situation économique et financière du pays peut avoir des conséquences si horribles à ce stade que personne ne semble vouloir même essayer. Mais bien sûr, les conséquences de continuer à agir comme maintenant sont encore plus négatives. Et c’est pourtant bien ce qui va se passer. Parce que les politiciens s’en foutent. Tout ce qu’ils veulent, c’est continuer aussi longtemps que possible à mener leur politique monétaire catastrophique qui va s’effondrer un jour ou l’autre. Leur seul objectif est de remettre à plus tard les problèmes d’hier.

Source: businessbourse

ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici