La revue de presse en temps réel

Macron : « Vos cahiers de doléances de 2019, vous pouvez vous les carrer dans le fiak ! »

🟡 NOS SOLUTIONS 🟡

Planetes360
Planetes360
Planetes360 est un site d'information qui s'est fixé pour objectif de mettre en lumière les informations laissées dans l'ombre par les grands médias. Notre plateforme collaborative ne met en valeur aucune tendance, personnalité, ou parti politique.

Les cahiers de doléances, ces reliques de la démocratie moderne, enfermées dans les coffres-forts des archives comme de précieux manuscrits du Moyen Âge. Qui aurait cru que, en plein XXIe siècle, la France se retrouverait à jouer une réplique presque exacte de la veillée des armes avant la Révolution française, mais cette fois avec une touche de modernité : des fichiers PDF verrouillés, accessibles, disons… en 2069.
Ah, l’ironie ! Louis XVI aurait été fier. Non pas pour la tête coupée, bien sûr, mais pour l’art délicat de faire attendre le peuple.

Imaginez un peu le tableau : des millions de Français, lampions à la main, se pressant en mairie pour inscrire leurs plaintes, leurs espoirs, et leurs rêves d’un futur plus radieux.
Un exercice de démocratie tellement pur qu’il en deviendrait presque émouvant. Si émouvant que les hautes sphères ont décidé de le transformer en un trésor national, au sens le plus littéral du terme : enfermé dans un coffre et jeté au fond de l’océan des oubliettes bureaucratiques, à découvrir peut-être par nos arrière-petits-enfants, si toutefois ils savent encore lire le Français d’aujourd’hui.
On pourrait presque imaginer le roi Louis XVI, dans un élan de camaraderie posthume avec nos dirigeants actuels, hochant la tête d’approbation.
« Ah, cacher les doléances du peuple, quelle excellente initiative ! Pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt ? » murmurerait-il, un sourire spectral aux lèvres. Après tout, qui a besoin de transparence et d’action lorsque l’on peut opter pour le mystère et la procrastination ? Un suspense digne des meilleures séries télévisées, avec ce petit je-ne-sais-quoi de bureaucratie française qui ajoute à la saveur.

Et pendant que les cahiers de doléances restent sagement en sommeil, le peuple, lui, continue de s’exprimer dans la rue, sur les réseaux sociaux, dans les dîners en ville. Peut-être qu’en 2069, à l’ouverture tant attendue des archives, on se rendra compte que les préoccupations de 2019 étaient étonnamment proches de celles de 2069. « Tiens, ils se plaignaient déjà du prix du baguette et de l’état des routes. Plus ça change, plus c’est la même chose, » commenterait-on, un brin mélancolique.

En attendant, chers citoyens, si vous aspirez à laisser une trace dans l’histoire, n’oubliez pas de noter vos doléances sur un bon vieux parchemin et de le cacher quelque part de sûr. Qui sait ? Dans quelques siècles, un futur archéologue numérique pourra peut-être tomber dessus et s’exclamer : « Ah, voilà enfin les vrais cahiers de doléances du peuple français ! » Avec un peu de chance, ils auront même l’application nécessaire pour lire les PDF.

Et toi quelle est ton hypothèse ?

LA REVUE MENSUELLE MACROÉCONOMIQUE ET GÉOSTRATÉGIQUE

Rejoignez plus de 1000 abonnés fervents à Géopolitique Profonde !

A LA UNE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

🔥 LES PLUS POPULAIRES

Vous allez recevoir vos 7 tactiques par email dans quelques instants, en attendant lisez d'urgence ce message :

X