ZEMMOUR & NAULLEAU 11 Octobre 20171 min read

6

C’est le grand retour de « Zemmour et Naulleau » sur Paris Première, saison 7 !
Nos invités : Laurent Wauquiez, Edouard Balladur, Alain Duhamel et Jean Christophe Cambadélis.


Pour voir l’émission sans pub, vous devez être membre.



Inscrivez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

BONUS : OLIVIER DELAMARCHE : L’ETAT VEND SES BIJOUX DE FAMILLE

6 commentaires

  • Je vois que la censure frappe aussi Planètes 360 vu que mon commentaire a disparu.Je me souviens avec amusement l'année dernière quand j'avais "osé" dire qu'il semblait y avoir de la censure vu que mon commentaire n'apparaissait pas et que je m'étais fait quasiment insulter comme si c'était scandaleux de laisser entendre qu'il pouvait y avoir de la censure sur ce site.Vous êtes bien tous les mêmes.De "vrais défenseurs de la liberté" hein?Pfff.Bande de rigolos.
    • PLANETES360
      Will :)  aucun commentaire dans notre espace de modération avec votre adresse ip, aucun commentaire dans le dossier indésirable, aucun commentaire dans le dossier validation... Après si dans votre commnetaire vous avez des propos injurieux, des liens indésirables... le commentaire passe directement a la poubelle... donc j'attend avec grand plaisir votre commentaire "disparu" ici même 

      PS : votre commentaire du 12 octobre 2017 à 23 h 09 min a eu aucun problème ;) 
  • Merci de la possibilité de voir l'émission.Quel lèche cul ce Duhamel!La caricature du médiocre courtisan médiatique totalement déconnecté de la réalité qui étale sa culture pour cacher sa, stupidité.Pas étonnant qu'il soit encore là après 50 ans.Le soi disant journaliste qui est capable de dire tout et son contraire selon les circonstances et selon le cul de qui il faut lécher.Un coup il dira qu'il faut plus de pouvoirs aux institutions françaises et le coup suivant il dira qu'il faut plus d'Europe.Vive la France...
  • Les pointures se bousculent chez Z&N pour la rentrée après avoir snobé l'émission durant la présidentielle. Sauf qu'ils sont devenus désormais terriblement obsolètes. Chacun essaye de valoriser sa tambouille avec tout un tas de prétentions en sachant que les pouvoirs sont délégués à Bruxelles. Vain. Seul Balladur tire la sonnette d'alarme, essentiellement parce qu'il est désormais retiré des affaires.Je regrette Pastureau. Il semble avoir renoncé à toutes ces autres piges pour choisir l'exclusivité à France Inter, le seul endroit où personne ne l'écoutera...