Zemmour & Naulleau 08 mars 2017

16
18999

▶️ A J-46 de la Présidentielle 2017, nos invités sont :
– Valérie Boyer
– Henri Guaino
– Alain Duhamel
– Jacques Attali
– Robert Ménard
Rendez-vous ce soir à 20h45 sur Paris Première ! 📺

Réagissez, débattez sur l’émission ainsi qu’aux thèmes abordés via les commentaires !

Si vous partagez les vidéos sur votre site ou blog, merci d’y ajouter le lien vers notre site Internet !

BONUS : Philippe Béchade : Comment reprendre le CONTRÔLE de son ARGENT ?

16 commentaires

  • Ce soir, la bêtise, la mauvaise foi ,la haine de Naulleau face à Ménard m'a presque donné envie de voter Marine Le Pen! quant à la coalisation animatrice Naulleau pour empêcher Zemmour de parler c'est dégueulasse! ..et si Zemmour finit par aller se coucher, ....leur émission ils peuvent s'y asseoir dessus!.
  • L'apostrophe de Naulleau: "Avant de (DÉBUTER LA LECTURE) du livre proprement dit..." Alors là j'ai les poils du c...qui se sont arrachés d'un seul coup d'un seul! Un fin littéraire comme vous, faire une faute de débutant...oui, je sais tout les journalistes la font! ça n'est pas une raison! On débute dans la vie...on ne débute pas une émission Mr! De la même façon qu'on démarre (sans ajouter sa voiture) ni , qui plus est une émission mais qu'on démarre! tout court! Tout simplement! En informatique idem, on nous demande de démarrer l'ordinateur! Non! démarrer! tout court, le reste est sous-entendu! PS je redis toujours la même chose, c'est mon marronnier, comme l'année dernière. Mettre un comique dans une émission sérieuse est totalement superflu, dérisoire et ça ne fait que décrédibiliser le reste... On ne mélange pas les genres! Je ne comprends pas que les politiques invités restent lors de ce moment, moi je me casserai. Oui, je sais, c'est la mode, tout le monde fait ça...France Inter et pas mal d'autres radios et maintenant cette émission politique de la 2 (Salamé/Pujadas) avec cette nana de France Inter...pitoyable...et les politiques qui restent...et supportent (cf Fillon, Le Pen...) ...imaginons Barre, De Gaulle, Pompidou supportant ces niaiseries de la pensée du camp du bien... INSUPPORTABLE! De la même façon les invités qui appellent systématiquement les journalistes par leur nom et prénom...pathétique. Je suis sûr que le père ZEMMOUR est d'accord avec moi. PJJ
  • Je voudrais revenir sur les attaques de Naulleau qui traite Ménard de démago populiste. 1/ remplacement de la population, cela c'est déjà vu dans tous les pays du Proche Orient, Egypte et Maghreb où les chrétiens étaient majoritaires(et même à 100°/°avant la conquête arabe) et ont été submergés par la masse musulmane, dont la principale raison(la 2e étant les génocides surtout avec les turcs) était la différence démographique, bon nombre de nonnes et mooines sans descendance réalisant donc avant l'heure "un contrôle des naissances", poloygamie et enlèvement de femmes chez les musulmans. Même si le célibat religieux est devenu anecdotique, il n'en reste pas moins une forte différence entre les taux de natalité entre les populations européennes et africaines, entre les chrétiens d'Europe et les musulmans. Il faut lire les rapports des forces en présence, plusieurs dizaines voir 200 fois plus d'assaillants musulmans que de chrétiens assiégés! N'oublions pas que la croissance démographique est exponentielle, ex: une population A initiale de 8 millions de couples qui à chaque génération a 2 enfants par couple, la population restera stable à 8 million de couples; soit une population de 1 million de couples initial et ayant 4 enfants par couple: on passe à 2 millions de couples 1ère génération de descendants, 4 millions 2e génération, 16 millions(soit le double de A) à la 3e génération(ce que l'Europe ne va pas tarder à vivre!). 2/ le problème des soldats musulmans qui seraient fidèles à une organisation terroriste islamique ou simplement feraient pression sur la France ou simplment, comme celà se voit déja, refuseraient d'obéir aux ordres. Le problème Naulleau n'est pas ils sont tous suspects, mais il en suffit de quelques uns. Et bien oui c'est un problème aux vues des nombreux départs en Syrie.UNe solution; Le Coran prévoit que les interdits alimentaires ne sont pas une obligation si le croyant ne peut trouver autre chose, donc ne pas faire de régime musulman mais autoriser ceux qui ne l'accepte pas à faire un service civil qui respectera leurs interdits alimentaires
  • Des invités en nombre qui se bousculent au portillon pour beaucoup d'interventions vaines car peu éclairantes. La pire étant celle d'Attali qui s'est déplacé essentiellement pour inviter à voter Macron, on ne sait pas en revanche exactement pour quelle raison (sauver l'UE sans laquelle la France disparaît je crois). J'ai cru que ça allait causer plus sérieux avec Ménard, mais la fiche de lecture de Naulleau tenait tellement du procès que le reste s'est réduit à une fastidieuse correction des accusations initiales. Bref l'émission témoigne plus du bordel ambiant qu'elle ne parvient à l'expliquer. Son format pourtant s'y prête mais elle reste prisonnière des pétarades médiatiques.
  • Je précise pour commencer que je ne vote ni Le Pen ni à gauche. Que je ne lis pas ou écoute particulièrement Zemmour,  et que je regarde l'autre émission de Naulleau sur Paris Première.Je suis Z & N depuis quelques années, et suis vraiment décontenancé par l'évolution d'Eric Naulleau qui devient presque le porte-parole de Cambadélis ou quoi ? Où sont la neutralité, la distance, la réflexion ? Tout est remplacé par de la hargne et de la presque invective, par des arguments partisans et de mauvaise foi.Ensuite, je suis sidéré par l'inculture de la présentatrice qui, souvent dépassée dans le débat, invoque le chrono, le conducteur et tout, pour clouer le bec à Zemmour ou l'invité malotru qui marque un point avec certains arguments contre Naulleau. Peut-être que c'est la condition pour conserver son poste, mais c'est très gênant pour le téléspectateur, à part ceux qui sont clairement à gauche.
  • Boyer et Attali, de trop dans cette émission. Cette femme vire au ridicule, elle devient fillioniste christique et cet illustre politicien, de toutes les époques, se vante d'être un découvreur de talent : Hollande et Royal : une réussite, c'est lui, oui rien que ça !! Et aujourd'hui et demain à l'Elysée : Macron, notre futur président, ouais pas moins ; il s'arrange pas Attali, pire que MincGuaino, Duhamel et Ménard ; du respect, une certaine complicité installée face aux Eric ; toutefois Naulleau devrait arrêter de faire dans la guimauve larmoyante et se rendre vite sur place, notamment en province, (où je réside depuis plus d'un an), pour prendre le pouls de la démocratie et conscience des problèmes factuels face aux fonctions et au rôle d'un maire devant sa population, chaque jour. Ménard est criant de vérité quand il dit que les politiques et les principaux candidats sont loin d'évaluer, de ressentir, de supposer de la colère (qui est mauvaise conseillère) ainsi que du marasme profond de désespoir qui règnent dans toute la France. Tous les intervenants invités ont affirmé, dans cette émission, que Mme Le Pen avait une grande probabilité de gagner cette élection, attention personne ne s'en réjouit, mais personne non plus, à part M. Ménard, n'a expliqué pourquoi, les électeurs feraient ce choix majoritaire électoral, avec le bulletin de vote de Mme Le Pen ; c'est là où les deux Eric n'ont pas su aller dans une demande d'explications et de débats. Pourquoi établir un constat identique, en apportant aucune analyse de ce phénomène unanime ? 
    • Les franzais ont toujours peur de leur ombre . Mais le professeur Attali a expliqué que plus on dira que Dame Lepen peut gagner , moins elle aura de chance de gagner .. Mais pourquoi vous en prendre à Valérie Boyer digne et pugnace face aux invectives  du caniche Nollo?  Cette jolie française assez catho, un peu bobo, assez classe, affrontant  le déchainement du ciel lors du discours Trocadéro ne mérite surement de tels propos de votre part. Reprenez vous, s'il vous plait !