Conséquences sociales, politiques et écologiques : que cache l’accord de libre-échange Europe – Japon si peu médiatisé et pointé du doigt par Greenpeace ?

Après le CETA et le TAFTA, c’est au JEFTA de faire parler de lui

C’est lors d’un sommet entre l’Union européenne et le Japon, le 6 juillet 2017, que l’accord politique en vue d’un traité de libre-échange, a été signé. Ce traité, JEFTA, s’inscrit dans la lignée du CETA (accord avec le Canada) signé en octobre dernier, et le TAFTA (accord avec les Etats-Unis) dont les négociations sont gelées depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche.

Oui mais voilà, contrairement aux accords de libre-échange précédents, où la presse s’était immédiatement emparée des sujets, suscitant ainsi les réactions de l’opinion publique et l’indignation des ONG, cet accord n’a pas fait de vague. Et pour cause, la presse n’a que très peu mentionné son existence alors que les négociations existaient depuis cinq ans.

Lire la suite sur LR&LP

Il n'y a pas encore de commentaires