Voici comment Macron pourrait s’incruster 10 ans de plus…

2
784

Riposte Laique

Voici comment Emmanuel Macron pourrait briguer légalement un 3e puis un 4e mandat

La politique étant une drogue pour laquelle il n’existe aune cure de désintoxication connue, les ex-présidents tournent comme des lions en cage dès lors qu’ils ne sont plus aux affaires. On les comprend. Sarkozy et Hollande ont d’ailleurs sondé le terrain pour évaluer leurs chances de retour.

Quand on a côtoyé les grands de ce monde, en faisant partie du club du G7, et qu’on est un membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, il est difficile de redevenir un quidam sans aucun pouvoir, quels que soient les généreux avantages matériels accordés par la République aux anciens hôtes de l’Élysée.

Et plus on a été un jeune président, plus la « retraite » paraît tristounette après l’ivresse du pouvoir.

Voici un lien qui explique par quelle pirouette Macron pourrait briguer un troisième mandat et même un quatrième, de la façon la plus légale qui soit.

--- 🤯 Le projet fou de Klaus Schwab et comment s’en protéger 🤑🤑  ----

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/le-billet-politique/emmanuel-macron-pourrait-il-jouer-les-prolongations-8836015

Depuis 2008 il n’est plus possible de briguer un troisième mandat, après deux quinquennats consécutifs.

Mais Élisabeth Borne vient d’interroger le Conseil d’État sur le cas particulier du président de la Polynésie française, qui arrive au bout de son second mandat, mais sans toutefois totaliser 10 ans de présidence.

En effet, Édouard Fritch, a succédé en 2014 à Gaston Flosse, démissionnaire pour raisons judiciaires. Il a donc terminé le mandat en cours du président démissionnaire durant 3,5 ans et a ensuite été réélu en 2018 pour 5 ans.

La question d’Élisabeth Borne était donc de savoir si le président de la Polynésie française pouvait briguer un troisième mandat dans la continuité du second.

Réponse de la plus haute juridiction : oui, puisqu’on considère que le président de la Polynésie n’ayant pas effectué deux mandats complets, donc 10 années de pouvoir, il peut se représenter.

Voilà une décision qui pourrait faire jurisprudence et que Macron pourrait invoquer.

Il lui suffirait pour cela de dissoudre l’Assemblée avant les élections présidentielles de 2027 et de démissionner  en cas de perte de majorité.

Le président du Sénat assurerait la présidence jusqu’aux nouvelles élections présidentielles, avec un Emmanuel Macron revenu sur la ligne de départ, invoquant le fait qu’il n’a pas effectué ses dix ans de mandat.

Un scénario tiré par les cheveux ?  Un délire de complotiste ?

Pas tant que ça. C’est légalement jouable et avec des élections plus ou moins truquées, avec machines à voter et  bidouillage du dépouillement à l’américaine, tout est possible…Le bougre  est assez machiavélique pour user de toutes les ficelles afin de s’incruster 5 ou 10 ans de plus. Car la retraite à 48 ans, c’est  insupportable  quand on se prend pour le nombril du monde.

Jacques Guillemain

ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

2 Commentaires

  1. En 2027 l’État français n’existera plus. Ce pays sera ruiné économiquement puis connaitra la guerre civile et enfin sera rayé de la carte par les Russes avant la fin du mandat de Macron. C’est annoncé depuis plus de 150 ans par de nombreuses prophéties. Il n’y aura pas d’élection en 2027, n’en déplaise aux fanatiques des urnes

  2. En 2027 l’État français n’existera plus. Ce pays sera ruiné économiquement puis connaitra la guerre civile et enfin sera rayé de la carte par les Russes avant la fin du mandat de Macron. C’est annoncé depuis plus de 150 ans par de nombreuses prophéties. Il n’y aura pas d’élection en 2027, n’en déplaise aux fanatiques des urnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici