VIEUX, RICHES, ET ÉGOISTES : UNIS DERRIÈRE MACRON POUR CASSER LES RETRAITES

0
950

Les français sont en grande majorité contre la réforme des retraites. Dans cette réforme deux groupes sociaux sont épargnés : les employeurs (ou les entreprises) et les retraités eux-mêmes.

Or ce sont ces derniers, ou une grande partie d’entre eux, qui veulent cette réforme. Les sondages d’opinion indiquent que 60% des retraités soutiennent la réforme, mais c’est aussi ce qu’on peut déduire de leur vote, puisque les retraités sont surreprésentés dans l’électorat des partis qui portent cette réforme : Renaissance et Les Républicains.

On a donc une génération qui aura connu le haut niveau de vie que permet le système de pensions français, qui est en train de décider (sans contreparties) que les générations suivantes vont devoir trimer davantage dans leur vie active – générations suivantes qui, une fois à la retraite, verront par ailleurs leur niveau de vie relatif chuter.

Cette situation contrevient au principe de solidarité intergénérationnelle, mais aussi désormais à la solidarité intragénérationnelle, puisque la mesure de retraite minimum sera étendue aux retraités actuels sans contribution supplémentaire des retraités aisés.

Évidemment on sent bien tout le risque qu’il y a à mettre le doigt dans un débat qui pourrait être rapidement traduit en simples termes générationnels : il peut notamment en découler une perte de confiance dans le système par répartition au profit de modèles d’épargne individualistes.

--- 🤯 Le projet fou de Klaus Schwab et comment s’en protéger 🤑🤑  ----
ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici