Accueil VIDEOS VIEO – Alerte du Professeur Raoult

VIEO – Alerte du Professeur Raoult

0
70

Pr Raoult infectiologue et directeur de l’Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille (IHU) alerte dans la vidéo de l’IHU du 1 février 2022, à partir de la minute 7:17. : Le vaccin anti-Covid-19 « est devenu quelque chose qui n’est pas connecté à la réalité. On ne peut pas dire que le vaccin arrête l’épidémie. On ne peut pas dire qu’il présente un intérêt pour les gens qui n’ont pas un facteur de risque. Personne ne peut maintenir une chose pareille maintenant. On sait que ce n’est pas vrai. On est à 10 milliards de doses [de vaccins anti-Covid-19]. C’est pas vrai. Eh bien vis-à-vis de ça, le ton monte et devient de plus en plus agressif.

« On peut rentrer dans une société totalitaire à cause de cette histoire [la vaccination anti-Covid-19]. Faut s’arrêter », Pr Raoult.

Il y a quelqu’un qui vient de dire que l’on ne va plus soigner les gens qui ne sont plus vaccinés. Alors, il ne faut plus soigner les gens qui fument pour le cancer du poumon, les gens qui boivent, pour les cancers digestifs. En plus, l’argent de la sécurité sociale, c’est nous [les citoyens] qui l’avons donné […] Que des gens qui ont des fonctions administratives aussi élevées puissent proposer de ne plus soigner les gens s’ils ne leur obéissent pas pour quelque chose qui n’a pas de sens [la vaccination anti-Covid-19]. »

Ici, Pr Raoult parle de Martin Hirsch Directeur de l’AP-HP qui a suggéré, le 26 janvier 2022 de faire payer aux patients Covid-19 hospitalisés non vaccinés tout ou une partie du coût de leur hospitalisation.

Hirsch veut des soins payants pour les non-vaccinés : « Demain les fumeurs qui auront un cancer devront payer, eux aussi ?», Le Figaro, le 28 janvier 2022.

Pr Raoult ajoute : « Il y a maintenant des études qui ont été faites […] aux États-Unis […] où il y a 50% des démocrates […] d’accord pour qu’on enferme les non-vaccinés. En Angleterre […] il n’y en a que 30 % qui pensent qu’on doit enfermer les non-vaccinés. »

Peut-être, Pr Raoult fait-il référence à l’enquête réalisée par la société de sondage Rasmussen Reports dans laquelle il est écrit :

« Quarante-cinq pour cent (45%) des démocrates seraient favorables à ce que les gouvernements exigent des citoyens qu’ils vivent temporairement dans des installations ou des lieux désignés s’ils refusent de se faire vacciner contre le Covid-19. » « Parmi les électeurs qui ont une impression très favorable de Biden, 51% sont favorables à ce que le gouvernement place les non-vaccinés dans des « installations désignées » ».

Que faut-il comprendre par « installations désignées » ? Des camps d’internements ?

Pr Raoult: « On ne voit pas le danger que représente un non-vacciné puisque les vaccinés ici [à l’IHU] sont aussi positifs que les non-vaccinés. Il n’y a pas d’évidence du tout que les vaccinés soient moins positifs que les vaccinés. C’est pareil. […] Avec des données d’observation […] de cette nature vous ne pouvez pas mettre les gens en camp de concentration ou les enfermer à la maison […] car ils ne vous obéissent pas. Vous tombez dans des choses qui nous rappellent une partie de la Seconde Guerre mondiale. Je pense qu’il faut faire très attention de ne pas adhérer à ce point à la théorie [du vaccin anti-Covid-19 miracle] que l’on avait avant et que l’on avait bien le droit d’avoir, il y a un an et demi. Mais, actuellement, ici et maintenant, on ne peut pas croire à cette théorie, et on ne peut pas être d’une violence aussi extrême pour que les gens vous obéissent. Quand on veut que les gens vous obéissent alors que ça n’a plus de sens, ça s’appelle du totalitarisme. On peut rentrer dans une société totalitaire à cause de cette histoire. Faut s’arrêter. Il faut réfléchir. »

Si vous rajoutez que malheureusement la plus grande analyse qui vient d’être faite du John Hopkins [Université] montre que le confinement ne sert à rienIl n’y a aucune preuve de toutes les études dans le monde que le confinement serve à quoi que ce soit.

[…] Ce sont les pays dans lesquels on a fait le moins de vaccin [anti-Covid-19] où il y a le moins de cas. Faut arrêter. Ce que l’on essaye d’imposer, c’est une opinion. Une opinion de cette nature là, quand on menace les gens de ne plus les soigner ou de les enfermer, c’est de la dictature. Et donc, il ne faut pas le faire. »

****

Parfois, il vaut mieux comprendre vite. Après, c’est trop tard.

Source : sott
ANNONCE

La Nouvelle Méthode Pour Constituer Votre Patrimoine Anti-Crise Sans Subir l'Inflation

Ce que vous allez découvrir :

Oui, Je Veux De Multiples Solutions Haut Rendement De 5 à 30% par mois !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Lisez cette lettre avant qu’ils ne fassent passer leur loi le 13 Décembre

X