Vers la Fin du Règne de la Télévision ?

0
2

par Eudoxe de France.

Sommes-nous en train d’assister à une nouvelle révolution transformant en ce moment même nos habitudes en matière d’usage de l’information ?

L’humanité avait déjà connu une révolution de l’information au travers de l’invention de l’imprimerie Gutenberg au XVe siècle. Cette invention allait être un évènement majeur dans l’époque de la Renaissance ainsi qu’un tournant dans l’histoire de l’imprimerie. On assistât à l’accroissement spectaculaire de la diffusion au plus grand nombre des livres et de leurs contenus : en premier ce furent les écrits bibliques, mais par la suite également les arts, la culture, les idées et les informations.


C’est par le biais de cette révolution de l’imprimerie que se sont diffusés notamment les courants religieux comme le protestantisme, les idéaux des Lumières puis révolutionnaires, la littérature, les idéologies, et bien entendu les journaux. Jusqu’au début du XXe siècle, la presse écrite était considérée comme le moyen d’information pouvant toucher un très large public. Mais à partir des années 30, se développent le cinéma parlant, et la radio qui vinrent s’ajouter aux moyens de diffusion de l’information, concurrençant ainsi la presse écrite.

C’est au cours de cette période que va naitre l’industrie des relations publiques incarné par Edward Bernays, considéré comme « le père de la propagande politique et d’entreprise ». Dans son livre Propagandaécrit en 1928il y pointa déjà à l’époque, les failles des démocraties par le biais de la manipulation des masses par les moyens techniques de propagande (radio, journaux, etc.) utilisés par ceux qui les contrôlent et qui agissent dans l’ombre.

FORMATION : Mon plan de sécurité financière pour les 50 années à venir ! 🤑

Je te montre comment j'investis mon argent et comment je diversifie mon portefeuille pour profiter des meilleurs intérêts tout en me protégeant du pire scénario.

Pour plus de FORMATION CLIQUE ICI


« Oui, des dirigeants invisibles contrôlent les destinées de millions d’êtres humains. Généralement, on ne réalise pas à quel point les déclarations et les actions de ceux qui occupent le devant de la scène leurs sont dictées par d’habiles personnages agissant en coulisse. »

Edward BernaysPropaganda, page 51, 1928.

Après la deuxième guerre mondiale, un autre acteur va bouleverser nos usages en matière d’information, la télévision. Elle va commencer à apparaitre dans les foyers, d’abord en Amérique puis, dans le reste du monde.  Elle devient un marqueur indispensable dans la société de consommation au cours des trente glorieuses. La nouvelle norme est la famille dînant ensemble devant le journal télévisé ou bien devant son programme favori. Au cours des décennies, la télévision va devenir « la reine incontestée des médias », jusqu’à ce qu’un autre protagoniste entre en scène : internet.

Ce réseau informatique mondial, accessible aujourd’hui à des milliards de personnes à travers la planète, facilite la diffusion d’informations. En un temps infime, une information publiée sur un réseau social peut toucher des millions d’utilisateurs aux quatre coins du monde. L’accès à l’information n’a jamais été aussi facile qu’en quelques clics, et une connexion haut débit.

Mais cette révolution ne s’arrête pas là. Elle a permis l’émergence de communautés d’internautes visant à développer leurs propres opinions sans pour autant passer par les médias traditionnels (radios, télévisions, journaux, etc.). On contourne ainsi un canal hiérarchique au profit d’un autre plus horizontal. Les médias contrôlés aujourd’hui par des oligarques – ces dirigeants invisibles que décrivait Bernays – et par les aides de l’État – c’est-à-dire du gouvernement se voient de plus en plus concurrencés par des médias alternatifs et des sites internet pouvant capter autant de personnes que certaines de leurs émissions.

Voyant ce bouleversement arriver, notre promoteur de la gouvernance mondiale, Jacques Attali, déclara à propos de la toile du net :

« L’internet représente une menace pour ceux qui savent et qui décident. Parce qu’il donne accès au savoir autrement que par le cursus hiérarchique. »

Jacques Attali, Libération, 05/05/2000.

Ainsi qu’il le reconnait, Internet est un danger pour ceux qui contrôlent le « cursus hiérarchique » des informations qui permettent d’orienter et de manipuler l’opinion publique. En somme, internet va à contre-pied de la propagande médiatique que possèdent « les dirigeants invisibles » car c’est une perte d’influence sur des millions de personnes. Ce sont des consommateurs potentiels en moins qui sortiraient du paradigme qu’un certain feu Patrick Le Lay, ancien président de TF1, avait définit : que le rôle de son média était « de vendre du temps de cerveau disponible » pour Coca-Cola.

Pour démontrer cette ascension d’internet, une étude de Statista publier dans un rapport de Zenith, nous révèle qu’en 2019 le temps moyen estimé par jour devant Internet a dépassé pour la première fois celui de la télévision. Respectivement, 170 min en moyenne, contre 167 min. La décennie 2010-2020 aura vu la consommation d’internet plus que doubler. Autre information importante, la consommation quotidienne totale de médias de tous types atteint en moyenne près de 8 heures par personne, dans le monde, soit le tiers de notre journée. L’humanité n’a jamais autant consommé d’informations.

Si la tendance se confirme pour cette décennie qui vient (2020-2030), alors 2019 aura marqué le pas d’une révolution où Internet, non-seulement a détrôné la télévision, mais va devenir prédominant et peser davantage dans l’éducation et l’information pour les générations futures, moins enclins à suivre le « cursus hiérarchique » traditionnel (médias mainstream) en déclin, et donc moins influençables. Car rien n’est pire pour un régime ou une entreprise, et peu importe leur nature, d’employer une propagande, si elle n’est pas à la hauteur de son efficacité, qui décroît avec le temps, et qui au final, coûte cher.

Avant, les médias nous imposaient leurs programmes, avec internet, c’est nous qui les choisissons.

BERNAYS – Comment manipuler l’opinion

 

 

source:https://www.lelibrepenseur.org/

Source : reseauinternational

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.