Une infirmière témoigne qu’il y a beaucoup trop de personnes en très bonne santé qui, une fois vaccinées, développent des problèmes cardiaques. Face à ce constat, elle se demande : comment se fait-il que ça ne remonte pas ?