La revue de presse en temps réel

Un oncologue dévoile l’un des plus gros mensonges sur les vaccins COVID-19

🟡 NOS SOLUTIONS 🟡

Planetes360
Planetes360
Planetes360 est un site d'information qui s'est fixé pour objectif de mettre en lumière les informations laissées dans l'ombre par les grands médias. Notre plateforme collaborative ne met en valeur aucune tendance, personnalité, ou parti politique.

La myocardite est un « problème beaucoup plus important que ne l’admettent les responsables de la santé publique », déplore le Dr William Makis.

Il a mentionné deux études dont les résultats sont alarmants, en particulier chez les adolescents.

Une étude thaïlandaise a révélé une incidence de lésions cardiaques, telles que la myopéricardite ou la myocardite subclinique, de l’ordre de 1 sur 30 chez les adolescents après leur deuxième dose de Pfizer.

En outre, une étude suisse portant sur 800 travailleurs de la santé ayant reçu une injection de rappel de COVID a révélé des taux similaires de lésions cardiaques, soit environ 1 sur 35.

C’est pourquoi le Dr Makis a déclaré ce qui suit :

« La myocardite consécutive à la vaccination COVID a été l’un des plus gros mensonges de la pandémie, de la part des responsables de la santé publique qui nous ont dit que la myocardite était bénigne et rare. C’était un gros mensonge.

A LA UNE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

🔥 LES PLUS POPULAIRES

Censure : découvrez la vidéo que les réseaux sociaux et les médias ne veulent pas que vous voyez !

X