Un député européen se lâche sur Big Pharma et balance tout sur les vaccins anti-Covid-19

1
282

L’intervention du député belge Marc Botenga concernant les vaccins anti-Covid-19 lors de la séance plénière du Parlement européen en date du jeudi 12 novembre 2020.

Va-t-on laisser Big Pharma faire du profit sur la pandémie ?
« Arrêtez de protéger Big Pharma et rendez des comptes aux citoyens ! » : Marc Botenga, député européen belge, demande des comptes à la commission européenne pour que les citoyens soient informés de la réalité concernant les vaccins des lobbys pharmaceutiques. Au passage, il émet des doutes sur le vaccin contre le coronavirus de Pfizer.

https://www.youtube.com/watch?v=y-6Fes0QXBs

https://www.youtube.com/watch?v=FQvWV9zfxuU

https://www.youtube.com/watch?v=djkGmHd_XeE

ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

1 COMMENTAIRE

  1. ah ! enfin !! il serait teps !
    car là c’est le dernier stade avant d’re obligés de plonger das la clandestinité, comme en 40
    Le mouvement des Gilets Jaunes aurait pu amener une révolution, une vraie. Surtout que, derrière, les gens allaient se mettre à découvrir Etienne Chouard et Bernard Friot.
    Alors les bourges, le grand capital, les européistes,https://www.hautetfort.com/admin/posts/post.php ont eu peur. Et s’est reproduit le même scénario que dans les années 20 et 30, comme disait Brecht « le fascisme est la forme que prend la démocratie bourgeoise en temps de crise ». Ils ont commissionné leur « kapo » de baraque, le Macron, et sa clique, pour mâter « avec vigueur », comme on disait du temps des colonies, c’est-à-dire avec sauvagerie et une profonde haine de classe, toute velléité de révolte chez les exploités.
    Et avec l’épidémie de Covid19 ils en ont profité pour instaurer ce dont ils rêvaient, depuis qu’ils en ont les moyens techniques, les rfid, les « smart dust » les caméras de vidéo-surveillance, les téléphones portables, la 5G, tous les procédés de fichage, de censure, de manipulation de l’opinion de ceux qui ont une âme suffisamment lâche ou collabo, qui sont la majoré (la période 1940-44 par exemple l’a bien montré en France, et la période 1933-44 en Allemagne, bien décrite par Milton Mayer), une nouvelle version de « Rhinocéros », un totalitarisme, qui a la vocation de devenir bien pire que tous ceux du XXè siècle, bien plus cauteleux et impitoyable et plus indéracinable surtout …. Et pour commencer interdire, pour longtemps toute manifestation, instiller la peur, la soumission et la délation dans le coeur de zombies, plonger les gens dans la clochardisation (1 million de plus depuis un an, dans l’ignorance et l’indifférence générale), la misère la précarité et une pression patronale encore accrue, grâce au NAIRU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici