UN CHIFFRE HALLUCINANT ! Selon un PDG d’une Assurance-Vie (« OneAmerica », basée à Indianapolis), le Nombre de Décès a Augmenté de 40% chez les 18-64 ans…

0
312

Le taux de mortalité des 18-64 ans a augmenté de 40 % par rapport aux niveaux d’avant la pandémie, selon le PDG de la compagnie d’assurance « OneAmerica », basée à Indianapolis.

« Nous constatons, en ce moment, les taux de mortalité les plus élevés que nous ayons vus dans l’histoire de cette entreprise – pas seulement chez « OneAmerica » », a déclaré Scott Davison, chef de la compagnie d’assurance de 100 milliards de dollars qui est en activité depuis 1877 et compte environ 2 400 employés.

L’augmentation représente « un nombre absolument énorme » parmi « principalement des personnes en âge de travailler » qui ont des assurances vie de groupe parrainés par l’employeur via « OneAmerica », selon « The Center Square » .

« Et ce que nous avons vu juste au troisième trimestre, nous le voyons se poursuivre au quatrième trimestre, c’est que les taux de mortalité ont augmenté de 40% par rapport à ce qu’ils étaient avant la pandémie », a déclaré Davison lors d’une conférence de presse en ligne la semaine dernière. « Juste pour vous donner une idée de la gravité de cette situation, une catastrophe de cette envergure sur 200 ans représenterait une augmentation de 10 % par rapport à la période prépandémique . »

» Donc 40%, c’est du jamais vu », a-t- il ajouté.

Selon Davison, la majorité des décès signalés ne sont pas classés comme liés à Covid-19.

« Ce que les données nous montrent, c’est que les décès signalés comme décès dus au COVID sous-estiment considérablement les pertes de décès réelles parmi les personnes en âge de travailler dues à la pandémie. Tout n’est peut-être pas lié COVID sur leur certificat de décès, mais les décès sont juste en hausse des chiffres absolument énormes », a-t-il déclaré, ajoutant que l’entreprise avait constaté une « augmentation » des demandes de prestations d’invalidité – d’abord à court terme, et maintenant à long terme.

« Pour « One America », nous nous attendons à ce que les coûts de cette opération dépassent largement les 100 millions de dollars, et il s’agit de notre plus petite entreprise. Cela a donc un impact énorme sur cela », a-t-il déclaré, ajoutant que les coûts seraient répercutés sur les employeurs qui achètent les polices d’assurance-vie collectives.

Lors de la même conférence de presse où Davison a pris la parole, Brian Tabor, président de l’Indiana Hospital Association, a déclaré que les hôpitaux de l’État sont inondés de patients « avec de nombreuses conditions différentes », déclarant « malheureusement, la santé moyenne des citoyens de l’Indania a diminué au cours de la pandémie. »

Lors d’un entretien, il a déclaré qu’il n’avait pas de raisons précises qui expliquerait pourquoi tant de personnes dans l’État sont hospitalisées – pour quelles conditions ou affections particulières. Mais il a déclaré que le taux de mortalité extraordinairement élevé cité par Davison correspondait à ce que les hôpitaux de l’État voient.

« Ce que j’ai remarqué, c’est que cela a confirmé ce que nous voyons actuellement », a-t-il déclaré. – La Place du Centre

Le nombre de personnes hospitalisées dans l’Indiana est désormais plus élevé qu’avant l’introduction du vaccin Covid-19 il y a un an, et est en fait plus élevé qu’à n’importe quel moment au cours des cinq dernières années, selon le Dr Lindsay Weaver, médecin-chef de l’Indiana.

Pendant ce temps, il faut souligner que cet article ne peut pas être consulté au Royaume-Uni. N’y a-t-il pas une sorte de censure là ?

Source: zerohedge

Source : businessbourse

ANNONCE

La Nouvelle Méthode Pour Constituer Votre Patrimoine Anti-Crise Sans Subir l'Inflation

Ce que vous allez découvrir :

Oui, Je Veux De Multiples Solutions Haut Rendement De 5 à 30% par mois !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici