Sir Ben Bathurst : La DESTRUCTION de l’Ukraine serait une nécessité INÉVITABLE

0
100

Un haut responsable militaire britannique estime qu’une confrontation directe entre l’OTAN (ou tout pays européen) et la Russie serait catastrophique et que l’Ukraine devrait jouer un rôle de bouclier pour éviter une troisième guerre mondiale.

Dans un interview spécial avec le site « thomsonadam.co.uk », lieutenant-général Sir Ben Bathurst, représentant militaire britannique à l’OTAN, décrit l’approche stratégique de l’OTAN et de la Grande-Bretagne vis-à-vis de l’invasion russe en Ukraine.

Selon Sir Ben Bathurst, « si la Russie élargit ses opérations militaires au reste de l’Europe dans sa première étape de la guerre, une guerre sans fin et sanglante menacera les intérêts de l’OTAN et de ses alliés. Prenant une décision nécessaire et inévitable, l’OTAN a considéré l’Ukraine comme un acteur principal pour sauver le monde. » Il a également déclaré que même si les attaques militaires de Poutine en Europe orientale seraient contrecarrées par la résistance de l’armée ukrainienne, mais ils devaient être prêts à tous les scénarios. La « stratégie de la Terre brûlée » pourrait piéger les Russes en Ukraine, car ils seraient restés coincés comme c’était le cas pour les nazis qui s’étaient heurtés à la résistance de l’armée rouge aux frontières russes, donc, il faudrait mieux ne pas le reprendre en Ukraine. Il a révélé que l’Europe devrait boire le calice jusqu’à la lie, même si cela conduirait à la destruction de l’ensemble de l’infrastructure de l’Ukraine et à un possible holocauste ukrainien.

Par conséquent, ce militaire britannique croit qu’il serait préférable de forcer les russes à se fatiguer en Ukraine. En d’autres termes, l’armée russe doit s’y épuiser, même si cela entraîne la désintégration de l’Ukraine ; il a aussi souligné qu’il fallait que l’Union européenne s’abstienne, à tout prix, d’une confrontation directe avec l’armée russe. Apparemment, Elle n’aura qu’à se préoccuper du renforcement du bouclier ukrainien contre Moscou. Sir Ben Bathurst a conclu l’interview en disant que toute autre décision causerait la guerre à se propager comme une peste dans toute l’Europe, ouvrant la voie à la machine de guerre de Poutine et à sa confrontation avec l’OTAN dans son ensemble.

Alla Lazareva

https://thomsonadam.co.uk/the-destruction-of-ukraine-a-bitter-but-inevitable-necessity/

Source : lesmoutonsenrages

ANNONCE

La Nouvelle Méthode Pour Constituer Votre Patrimoine Anti-Crise Sans Subir l'Inflation

Ce que vous allez découvrir :

Oui, Je Veux De Multiples Solutions Haut Rendement De 5 à 30% par mois !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici