Schiappa… et ses impudeurs… ses buzz… la nausée…

5
132

Nous sommes en 2019 et deux ans d’un enfer constant avec un gouvernement Macron arrogant, qui veut maintenant réconcilier les Français miaule-t-il aux médias, cela doit leur faire une belle jambe aux gilets jaunes handicapés à vie … c’est dire si on en a supporté chez les di*gos d’en marche, entre un président qui diffame les Français, un Benalla qui frappe les Françaises, un Emelien qui fake sur les réseaux sociaux, une communicante qui s’énerve sur les journaleux qu’ils assument après tout, ce sont eux qui ont aidé à porter Macron et sa clique au pouvoir quelle idée d’aller leur pleurer dessus … bref en deux ans à peine… mais qu’est-ce que l’on a fait ou pas, pour mériter un tel traitement…. les Français qui peinent et qui défilent depuis le 17 novembre 2018 ont-ils mérité traitement pareil… comme va être le mois de septembre 2019 ?

 

La Schiappa… aucune pudeur… elle fatigue…

M. Schiappa aime le s…bip, on ne le saura que trop…du calme les fans, un bip a été placé pour ne pas choquer les yeux chastes de quelques lecteurs amoureux… et surtout grand bien lui fasse, mais les Français ont bien d’autres « chattes » à fouetter que celui d’avoir à supporter ses éructations et ses vociférations et qui nous jette son sexe et ses envies à la figure, des Français qui n’ont que faire de ses obsessions sexuelles… dont beaucoup ne partagent peut-être pas, ni ses goûts ni ses envies… certes la dernière déclaration était faite pour faire parler les c*** un contre-feu, allumé qui sait, pour avoir peut-être à protéger on ne sait qui, dont ne sait quoi… ou quelqu’une qui sait… bref…

 

“Chacun préfère son intérêt à celui du prochain.” proverbe.

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

Pas besoin d’être féministe, je ne le suis pas, pour se rendre compte d’un comportement hypocrite et antinomique lorsque, hier je tombai sur un article selon lequel ce mois de juin 2019, Schiappa, accordait sans avoir refusé, ce qui paraissait cohérent avec ses idées pourtant, une interview à Frédéric Haziza soupçonné d’agression sexuelle sur LCP, depuis laquelle la journaliste a démissionné, elle, de la chaine … on tombe des nues ce n’est pas possible… est-ce bien la même Schiappa qui fait la leçon aux hommes ? !

 

Donner le bâton pour se faire battre… qu’on se rassure ce n’est pas Tonfa…

Si Schiappa donne le bâton pour se faire battre… qu’on se rassure ce n’est ni les « Tonfa » ni les Flash-Ball des CRS balancés sur les mères de famille gilets jaunes de la part de son président de Macron … Schiappa voudrait que l’on soit bienveillant avec elle… n’hésite pas à gêner les autres… pas de doute, elle semble donner le bâton pour se faire battre… lors de ses interviews dont nous n’avions que faire… et souvent sans aucun intérêt, si tant est que tout de même dénoncer le harcelement soit utile évidemment, comme sur l’interview plus bas, mais c’est là le hic… dénoncer et finalement accepter une interview avec l’individu ci-dessus ? !

Schiappa… et ses impudeurs… ses buzz… la nausée…

De savoir que Schiappa secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes  était une Sapiosexuelle était sans doute une annonce très attendue de la part de nos concitoyennes !

ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

5 Commentaires

  1. Pour répondre à François Carmignola je dirais que je ne vois absolument pas pourquoi et comment on pourrait regretter cette femme bien au contraire ! D’ailleurs qui pourrais regretter Taubira pour ses actions vers la justice ou Ségolène pour tout l’argent qu’elle a coûté aux contribuables !

  2. Je suis assez d’accord avec Carmignola. Ségolène était agaçante mais au moins elle connaissait ses dossiers. Schiappa la supplante largement avec sa vulgarité, son verbiage prétentieux, son arrogance, sa lourde et perpétuelle présence médiatique nous pète les coucougnettes. Son réflexe de Pavlov consiste à aboyer au sexisme, mysogisme, machisme, fachisme ect… tout ce qui n’a pas l’honneur de lui plaire surtout si c’est un mec. Et en plus ses expériences personnelles sont affligeantes donc on en a rien a secouer.

    Tu nous emmerde Marlène.

    Martine s’en branle de Marlène.

  3. une journaliste Eugénie Bastié a mis en lumiere la supercherie , Eugénie Bastié dans son »twitter le royaume de l Homo Indignatus »..démonté/démontré par un ingénieur google
    user de la nature humaine pour faire de l audience..rien de plus

    Schiappa la castafiore du twitter lourdaud ,use de la méthode jusqu’ à l outrance
    comme pinocchio ,son nez s allonge,la méthodr s’use vite car elle agace ,
    l écran de fumée pour leurre, cacher le vide politique sidéral actuel.
    Elle est une sorte de LOANA people version politique
    Loana-Schiappa voilà un sobriquet qui lui va bien
    faisons le buzz

  4. Complètement d accord avec Carmignola : on n en peut plus de cette connasse ! La palme de la vulgarité de l indelicatesse à celle qui n aurait JAMAIS dû être ministre vu son niveau intellectuel , ses études toutes ratées, ses publications et ses interventions toutes hors de propos .C est la pie schiappasse ( jacasse) toujours attirée par ce qui brille et parfaitement NULLE .Dangereuse aussi par la répression au elle peut déclencher depuis son poste (cf.la cagnotte du boxeur )

  5. Marlène Schiappa est la plus parfaite incarnation ce qu’on a toujours, en tous temps et en tous lieux, appelé une « conne ». Bavarde, prétentieuse, toujours hors de propos, toujours dans l’exagération de l’exposition vulgaire de son gros cul, elle s’impose, partout et toujours.

    « On » l’a nommé ministre. Comme Taubira en son temps, elle est là pour NOUS faire chier.
    C’est son rôle, sa fonction, sa « raison d’être ». Prenons la en photo, on la regrettera.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici