Rencontre Darmanin-Fabius : vers un pass vaccinal obligatoire pour voter ou un report de l’élection ?

0
1

Le ministre de l’Intérieur, chargé de l’organisation de l’élection présidentielle, dont le premier tour aura lieu dans trois mois, a été reçu ce matin par le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius. Cette rencontre fait suite à une demande formulée en décembre par Gérald Darmanin.

 

« De nouvelles mesures d’organisation »

Selon le communiqué publié par le Conseil constitutionnel, le gouvernement réfléchit à l’élaboration « de nouvelles mesures d’organisation qui apparaîtraient rendues nécessaires par la crise sanitaire, afin de garantir le bon déroulement de l’élection présidentielle ».


Laurent Fabius a pris acte de ce projet et a informé Gérald Darmanin que si ces mesures venaient à être adoptées, elles feraient l’objet d’un contrôle du Conseil constitutionnel dont la fonction est de s’assurer de la régularité de l’élection présidentielle, conformément au premier alinéa de l’article 58 de la Constitution.

Aussitôt, beaucoup ont fait remarquer que les signaux envoyés par cette rencontre entre Laurent Fabius et Gérald Darmanin ne sont pas de nature à instaurer un climat de confiance. Pierre Gentillet, avocat au barreau de Paris, a lâché, sarcastique :

FORMATION : Mon plan de sécurité financière pour les 50 années à venir ! 🤑

Je te montre comment j'investis mon argent et comment je diversifie mon portefeuille pour profiter des meilleurs intérêts tout en me protégeant du pire scénario.

Pour plus de FORMATION CLIQUE ICI


« Je n’ose imaginer bien entendu qu’en cas de vote conditionné à la présentation d’un pass vaccinal le Conseil constitutionnel accepte une telle humiliation après avoir affirmé le contraire en octobre dernier. »

(…)

Le président des Patriotes, Florian Philippot, a lui évoqué plusieurs moyens de fraude électorale que le gouvernement pourrait être tenté de mettre en œuvre :

« Fraudes par vote par correspondance ? Vote électronique ? Notre vigilance est absolue car ils sont prêts à tout ! »

(…)

Vers un vote par correspondance ou un vote électronique ?

Le vote par correspondance, interdit en 1975 pour empêcher la fraude électorale, pourrait-il être réhabilité à la faveur de la crise sanitaire ? Emmanuel Macron est ouvert à cette éventualité, rapportait Sud-Ouest en novembre 2020. Il en va de même pour ses anciens confrères du Parti socialiste, qui ont déposé fin septembre une proposition de loi visant à l’instaurer, rapportait Le Parisien.

La question du vote électronique pourrait aussi faire sa réapparition. En février 2021, Gabriel Attal avait déjà exposé l’intention du gouvernement de généraliser le vote électronique : « Il y a un engagement dans le cadre de la campagne présidentielle de permettre un vote électronique aux Français qui le souhaitent », déclarait le porte-parole du gouvernement.

(…)

Vers un report ou une annulation de la présidentielle ?

Si Emmanuel Macron, Gabriel Attal et Olivier Véran jurent leurs grands dieux qu’aucun report ou annulation de l’élection présidentielle prévue en avril 2022 n’est à l’ordre du jour, cette question s’était néanmoins imposée dans le débat médiatique le mois dernier, suite à un écho du Parisien qui révélait que le gouvernement réfléchissait bel et bien à ce sujet : « Cela va être LE sujet, mais on ne sait pas où on en sera en avril 2022, on ne peut pas garantir qu’on ne sera pas en septième vague », avait-elle confiée.

Lire l’intégralité de l’article sur francesoir.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.