Réchauffement climatique : après la publication de photos d’Emmanuel Macron en jet-ski, Sandrine Rousseau qualifie cette sortie de «criminelle», Julien Bayou parle de «nullité»

0
3773

Pour Sandrine Rousseau, le symbole envoyé par le locataire de l’Elysée ne passe pas du tout. La finaliste de la primaire écologiste pour la présidentielle a critiqué mardi la sortie en jet-ski d’Emmanuel Macron​, en vacances au Fort de Brégançon, estimant qu’il ne comprenait « pas le réchauffement climatique » et que c’est « criminel de ne pas le comprendre ».

Commentant un tweet qui évoque, comme d’autres sur les réseaux sociaux, des photos du président en jet-ski publiées par la presse people, la députée EELV a tweeté : « Ceci confirme cette impression persistante qu’il ne comprend pas le réchauffement climatique. Et aujourd’hui il est criminel de ne pas le comprendre ». Le chef d’EELV Julien Bayou a lui critiqué une sortie en canoë d’Emmanuel Macron, qu’il considère comme une « diversion » pour « faire oublier l’inaction » climatique du gouvernement.

Photo à l’appui, Voici s’est fait l’écho, la semaine dernière, d’une sortie du chef de l’Etat en jet-ski, comme en 2020, tandis que Paris Match a relayé une sortie en canoë du président, près du fort de Brégançon où le couple présidentiel est en vacances. « C’est une ficelle un peu grosse de passer du jet-ski au canoë et de le présenter comme un effort de sobriété, c’est désarmant de nullité », a cinglé Julien Bayou. L’Elysée s’est refusé à tout commentaire sur les deux séquences.


20 minutes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.