RALENTIR OU PÉRIR : À QUOI RESSEMBLERAIT UNE SOCIÉTÉ POST-CROISSANCE ? – AVEC TIMOTHÉE PARRIQUE

1
380

Depuis 1972 et le rapport Meadows, nous savons qu’il y a des limites à la croissance, qu’il ne peut y avoir de croissance infinie dans un monde fini. Et pourtant nos sociétés restent obsédées par la croissance économique.

Ralentir ou périr. À l’aune de l’urgence écologique, le sujet de la décroissance s’invite depuis plusieurs années dans le débat public.

Il est même mentionné plusieurs fois dans le dernier rapport du GIEC : “la décroissance va au-delà de la critique de la croissance économique, elle explore l’intersection entre la soutenabilité environnementale, la justice sociale et le bien être”.


À l’heure où l’on entend beaucoup parler de croissance verte, ne serait-il pas temps de dépasser les clichés sur la décroissance ? De comprendre ce qu’elle implique exactement.

Pour l’économiste Timothée Parrique, notre survie dépend de notre capacité à changer de modèle économique pour aller vers la post-croissance. Alors, pourquoi faudrait-il en finir avec la mythologie de la croissance ? À quoi ressembleraient nos vies dans une économie de la post-croissance et quel serait le chemin pour y parvenir ? Réponse dans cet entretien de Paloma Moritz avec Timothée Parrique, chercheur en économie écologique à l’université de Lund en Suède.

1 COMMENTAIRE

  1. Le foutur commence à prendre forme, baisse drastique de la population mondiale, les survivants seront soit riches soit pauvres, les riches auront accès à tout tandis que les pauvres n’auront que leurs yeux pour pleurer (et encore pas sûr si gilet jaune)…à manger des insectes froids, dans le noir, sans chauffage, sans travail, sans revenus ou si peu…, sans propriété, sans soins ni médecin, sans droit ni moyen de procréer, en se déplaçant à cheval, en vélo, à pied…face à des milices, polices, l’armée, drones, des robots et une I.A omniprésents qui traqueront nos moindres faits et gestes…et vs demanderont un pass pour respirer…
    Une sorte de mad max sans pétrole, sans bagnole etc, le tout agrémenté d’un peu de IRobot, de Matrix, Elysium etc…
    Je vous souhaite un joyeux great reset et une bonne cabbale infernale !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.