Pour Nicolas DOZE le passage au tout-électrique en 2035 est “une folie absolue” et ses arguments sont assez convaincants

1
14

 

Publicités

FORMATION : Mon plan de sécurité financière pour les 50 années à venir ! 🤑

Je te montre comment j'investis mon argent et comment je diversifie mon portefeuille pour profiter des meilleurs intérêts tout en me protégeant du pire scénario.

Pour plus de FOMRATION CLIQUE ICI


1 COMMENTAIRE

  1. Ce que ne comprend pas ou feint de ne pas comprendre Nicolas Doze c’est que la narration officielle qui voudrait que demain tout le monde roule à l’électrique est une fable destinée à entretenir l’espoir des masses d’un maintien du standard de vie qu’elles ont connu depuis l’après-guerre.

    Or il est bien évident que le véritable projet est la tiers-mondisation généralisée et PLUS DE VOITURES DU TOUT ! (Seule une poignée de riches posséderont une voiture électrique)

    D’ailleurs si l’objectif réel était que les populations roulent massivement à l’électrique d’ici une petite décennie seulement, les industriels du secteur automobile auraient déjà massivement investis dans les chaînes de production etc. et les États dans les capacités de surproduire de l’électricité à l’avenir (nouvelles centrales nucléaires etc.). Mais vous remarquerez que ce n’est pas le cas !
    À noter également que depuis déjà au moins deux décennies les villes sont réagencées pour un monde sans voiture ou avec très peu de voitures.

    Bref il suffit de regarder concrètement ce qui est mis en place ou pas pour comprendre que dans les plans des oligarchies, les masses n’auront plus de voiture (quels que soient leur mode de propulsion – thermique ou électrique).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.