ADVERTISEMENT

Pour le virologue Jean-Michel Claverie, reconnu internationalement, les myocardites ont explosé chez les enfants : il faut vraiment arrêter ce délire !

ADVERTISEMENT
« Rien sur le plan scientifique ne justifie la vaccination des adolescents », écrivait le virologue Jean-Michel Claverie dans les Echos du 18 juin 2021.

claverie

Il défend l’immunité naturelle et le retour à la normale pour la jeune population qui ne décède pas du covid-19. Force est de constater que le Centers for Disease Control and Prevention(CDC) donne raison au professeur.

Ce grand virologue français Jean-Michel Claverie, reconnu internationalement, se demande bien dans quel monde nous vivons. Sur son compte Linkedin, il publie les chiffres du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (cdc) — qui est l’agence fédérale des États-Unis en matière de protection de la santé publique — des cas de myocardites chez les jeunes. Des chiffres qui font froid dans le dos. Pour les 12-15 ans (mâles), plus de 2240 % (23 fois plus) de myocardites, les 16-17 ans (mâles) : + 3933 % (40 fois plus), les 18-24 ans (mâles) : + 1836 % et les 25-29 ans (mâles) : + 522 %.

Après la vaccination — les mots ne sont pas assez forts — c’est l’hécatombe. Pour le Pr Claverie, le constat est sans appel : « Il faut vraiment arrêter ce délire ! »

claverie

Lien vers le PDF du CDC :

https://www.cdc.gov/vaccines/acip/meetings/downloads/slides-2021-08-30/03-COVID-Su-508.pdf

Ce matin sur CNews, le Pr Claverie est revenu sur l’immunité naturelle des enfants :

ADVERTISEMENT

« L’immunité qui est naturellement acquise par les enfants est de meilleure qualité, elle est plus durable, elle est plus générale, car elle ne repose pas uniquement sur un composant du vaccin, mais sur plein de protéines du virus. Et on l’acquiert au niveau des muqueuses, ce qui est très important pour des maladies respiratoires. »

Au cours de cette même émission, Pascal Praud prend position, et provoque un malaise assez visible d’une de ses consœurs.

Au sujet des déclarations d’Olivier Véran le 13 juillet sur l’immunité collective obtenue avec le vaccin, il parle de mensonges d’état :

« Le 13 juillet le médecin qu’il est (Véran) dit une chose fausse. Il y a deux solutions, soit il sait qu’elle est fausse, ce serait un mensonge alors, soit il ne le sait pas et là je m’étonne que le ministre de la Santé, en plus médecin, après 15 mois de pandémie ne sache pas de quoi il en retourne… Ce sont des sujets très graves car il s’agit peut-être en fait de mensonges d’état… le fantasme de l’immunité collective n’existe pas…, donc tu vaccines des enfants pour une maladie qu’ils ne développeront pas. Je maintiens que ce débat doit avoir lieu en France… »

Source : Marcel D. pour Le média en 4-4-2

Ça peut vous interesser

Next Post

PLANETES360 SUR LES RESEAUX SOCIAUX

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.