A Varsovie, où se tenait le sommet de l’OTAN, le président américain a dénoncé les atteintes aux valeurs démocratiques dont ferait preuve la Pologne. Des propos que la principale chaîne publique polonaise a présenté sous un angle bien différent…

«J’exprime au président [polonais] Duda mes préoccupations concernant certaines actions et impasses au sujet du Tribunal constitutionnel polonais», s’est exclamé Barack Obama le 8 juillet avant l’ouverture du sommet de l’OTAN à Varsovie, alors que les deux hommes se tenaient côte à côte.

Le chef de l’Etat américain souhaitait profiter de sa présence en Pologne pour faire part de ses craintes concernant l’indépendance de la plus haute juridiction du pays. Le 7 juillet, le Parlement polonais, contrôlé par les conservateurs du parti «Droit et justice», a adopté une mesure qui, selon ses opposants, conduirait à la paralysie du Tribunal constitutionnel. Un tel blocage de l’institution compromettrait le contrôle du pouvoir exécutif par le pouvoir judiciaire, élément clé de tout Etat de droit…

Plus globalement, les Etats-Unis reprochent au gouvernement conservateur, arrivé au pouvoir en 2015, d’avoir pris un certain nombre de décisions nuisant au respect du pluralisme politique et des valeurs démocratiques en Pologne – décisions qui ont été à l’origine de nombreuses manifestations massives dans le pays.

«En tant que votre ami et allié, [les Etats-Unis] recommandent vivement aux acteurs politiques polonais de travailler ensemble pour préserver les institutions démocratique de la Pologne», a insisté Barack Obama, ajoutant : «Plus de travail doit être fait.»

Ironiquement, la principale chaîne publique polonaise, Telewizja Polska, a choisi de réagir à cette critique des dérives antidémocratiques polonaises… en les censurant ! «95% du meeting [entre Obama et son homologue polonais] concernait des sujets comme l’OTAN et la sécurité, mais Obama a également loué les efforts démocratiques de la Pologne», a affirmé un reporter de la chaîne, prenant le contrepied exact des déclarations du président américain. «Au sujet du Tribunal constitutionnel, [Obama] s’est dit sûr que l’extension des valeurs démocratiques en Pologne n’était pas prête à s’arrêter», a-t-il même ajouté.

--- 🤯 Le projet fou de Klaus Schwab et comment s’en protéger 🤑🤑  ----
ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici