Imaginons, rien qu’un instant, un tout petit instant de rêve, que jamais la religion ne se soit mêlée de politique et inversement…

Aucun « in God we trust » affiché sur des documents officiels, aucune république islamique, un Israël bien plus paisible et plus altruiste, des pays où les femmes auraient le droit de…, les mêmes droits que…, un monde sans excision, sans circoncision, sauf nécessité médicale, bien sûr.

Oh, je ne veux pas empêcher quiconque de vivre sa foi … Mais la religion est et devrait rester une « affaire de vie privée ». On croit ou l’on ne croit pas, on pratique ou l’on ne pratique pas, on sera sauvé, peut-être, ou pas…


Il faut séparer religion et politique. Si Dieu, Allah, Yahweh, … peu importe son nom, existe, il n’a surement pas souhaité ce monde fratricide. Seule l’interprétation de l’homme, sa volonté de puissance, son égoisme, son avidité ont pu créer ce contexte fou de rivalité.

Car qu’importe au fond , vis à vis de l’autre, la foi que l’on a ? Le frère humain, c’est celui-là même que l’on devrait respecter, traiter en égal, apprécier et ce, quelle que soit sa religion ou sa conviction. Sans fraternité, l’homme perd l’essence même de son humanité. Et, sans humanité, on sait où va le monde.

Ah oui, le monde… Voilà, le moment est passé… Je retrouve la réalité.

Mon Dieu, que c’est dommage !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.