Paiement du gaz russe en roubles dès le 1er avril : causes et conséquences

0
85
  • Deux discours-clés de Vladimir Poutine
  • Douze questions-réponses sur ce qu’implique le paiement du gaz russe en roubles

Poutine : en gelant nos avoirs, l’UE s’approvisionne en gaz russe gratuitement

Réunion avec des membres du gouvernement, 31 mars 2022.

Traduction : lecridespeuples.fr

http://www.youtube.com/watch?v=sQnlIwAeK2A

Vidéo

Vladimir Poutine : Aujourd’hui, j’ai signé un décret établissant des règles claires et transparentes sur la vente de gaz national russe aux [48] « pays inamicaux » [qui ont imposé des sanctions à la Russie et gelé ses avoirs]. Si les entreprises de ces pays veulent continuer à acheter du gaz à la Russie, nous les invitons à ouvrir un compte en roubles dans une banque russe, qui leur servira à payer le gaz qui sera fourni à partir de demain, vendredi 1er avril 2022. Si ces paiements ne sont pas effectués, nous considérerons que c’est un manquement de l’acheteur à ses obligations contractuelles, avec toutes les conséquences que cela entraîne. Personne ne vend rien gratuitement, et nous n’allons certainement pas faire la charité aux autres : les contrats actuels seraient arrêtés.

Je tiens à souligner que les pays occidentaux utilisent les conditions du système financier actuel comme une arme : lorsque les entreprises de ces pays refusent de remplir des contrats avec des banques, des entreprises ou des particuliers russes, lorsque nos avoirs en dollars et en euros sont gelés, cela n’a aucun sens d’utiliser les devises de ces pays. Car ce qui se passe, c’est que nous fournissons du gaz aux pays européens, qui nous paient en euros puis ils gèlent eux-mêmes ces paiements [qui restent bloqués et inaccessibles pour la Russie] : nous avons donc toutes les raisons de considérer que ce gaz a été fourni à l’Europe gratuitement, [et cela ne peut pas durer]. […]

***

Vladimir Poutine annonce que le gaz russe devra être payé en roubles par les « pays inamicaux »

Réunion avec les membres du gouvernement

Vladimir Poutine a tenu une réunion, par vidéoconférence, avec des membres du gouvernement, le 23 mars 2022.

Source : en.kremlin.ru

Traduction : lecridespeuples.fr

Vladimir Poutine : Aujourd’hui, nous allons discuter de manière très détaillée d’un certain nombre de questions urgentes, et nous allons nous concentrer sur la situation du secteur de la construction, compte tenu de son rôle fondamental dans l’économie et de sa dimension sociale importante.

Avant cela, je voudrais parler d’un sujet que je considère important. Nous avons discuté de cette question avec nos collègues les jours précédents.

Comme vous le savez, un certain nombre de pays occidentaux ont pris des décisions illégitimes de geler les avoirs russes au cours des dernières semaines. Et l’ « Occident collectif » a pratiquement tiré un trait sur la fiabilité de ses monnaies. Nous avons également discuté de cet aspect ; et l’Occident a compromis la confiance dans ces monnaies. Les États-Unis et l’UE ont annoncé qu’ils manquaient, en principe, à leurs obligations vis-à-vis de la Russie. Aujourd’hui, tout le monde dans le monde sait – tous s’en doutaient avant, mais maintenant ils le savent – que les obligations en dollars et en euros peuvent ne pas être remplies [être confisquées].

J’ai déjà donné une définition de ces actions, et je ne vais pas entrer dans les détails. Mais il est absolument clair que, compte tenu des circonstances, cela n’a aucun sens pour nous de livrer nos marchandises à l’Union européenne ou aux États-Unis et d’être payés en dollars, en euros ou dans certaines autres devises.

J’ai donc décidé de mettre en œuvre, dans les plus brefs délais, un ensemble de mesures visant à transférer en roubles russes, pour commencer, les paiements pour le gaz naturel fourni aux « pays inamicaux » ; autrement dit, nous n’accepterons aucune monnaie de compromis pour ces transactions.

En même temps, sur une note séparée, je voudrais noter que la Russie continuera à fournir du gaz naturel dans les volumes convenus et aux prix convenus, comme indiqué dans les contrats existants. Contrairement à certains de nos collègues, nous tenons à notre réputation commerciale de partenaire et de fournisseur fiable.

Ces changements n’affecteront que la monnaie de transaction, qui sera désormais le rouble russe. Je souhaite que le gouvernement donne des instructions à Gazprom en conséquence et modifie les contrats existants.

Dans le même temps, tous nos consommateurs étrangers devraient avoir la possibilité d’effectuer les transactions nécessaires, et une procédure claire et transparente pour effectuer les paiements devrait être créée pour eux, y compris l’achat de roubles russes sur notre marché national des devises. Je souhaite que la Banque de Russie, en collaboration avec le gouvernement, détermine la procédure pour ces transactions dans un délai d’une semaine.

Je propose de passer à l’ordre du jour, et je passe la parole à M. Mishustin.

Monsieur Mishustin, vous avez la parole. […]

***

Que signifie le paiement du gaz en roubles pour les acheteurs étrangers ?

Le Président Poutine a fixé la date limite du passage au gaz au 1er avril.

Source : RT, 31 mars 2022

Traduction : lecridespeuples.fr

Jeudi 31 mars, le Président russe Vladimir Poutine a signé un décret sur une procédure spéciale pour que les acheteurs des pays ayant imposé des sanctions à la Russie payent le gaz en roubles, rendant ainsi cette mesure officielle. Voici ce que cela signifie.

Quels sont les pays concernés ?

Les « pays inamicaux » auxquels Poutine fait référence sont ceux qui ont imposé des sanctions destinées à nuire à l’économie russe et ont gelé les réserves de devises étrangères de la nation. Il s’agit des États-Unis, du Royaume-Uni, du Canada, de l’Australie, du Japon, de Taïwan, de la Corée du Sud, de la Suisse, de la plupart des 27 pays de l’Union européenne et d’un certain nombre de petits pays.

Les entreprises étrangères doivent-elles acheter des roubles ?

Pas nécessairement. Le décret offre la possibilité d’ouvrir un compte dans une banque russe autorisée, telle que la Gazprombank, qui est déjà l’une des principales institutions financières par lesquelles les paiements pour le gaz russe sont effectués. L’acheteur transférera alors le paiement du gaz sur ce compte (en parfaite conformité avec les conditions contractuelles et dans la devise de son choix), que la banque vendra ensuite à la bourse contre des roubles, créditera sur le compte en roubles de l’acheteur et transférera les fonds au fournisseur de gaz.

Les paiements en roubles violent-ils les contrats actuels ?

Le décret n’implique pas un changement permanent de la monnaie de paiement, mais introduit seulement une nouvelle procédure de règlement, afin que le paiement puisse parvenir au fournisseur russe. De cette façon, il ne viole pas les contrats existants, car les acheteurs continueront à effectuer leurs paiements dans la monnaie de leur choix.

Le changement de mode de paiement viole-t-il les sanctions occidentales ?

Non. Les exportations de gaz russe ne font pas l’objet de sanctions, ni le rouble, ni un certain nombre de banques russes, dont Gazprombank (à l’exception du Royaume-Uni où la banque est sanctionnée). Gazprom ne viole pas les termes essentiels de ses contrats existants avec la procédure nouvellement établie, mais se conforme en même temps à la décision de Poutine sur le transfert des paiements pour le gaz en roubles.

Que se passe-t-il si les pays refusent de changer de mode de paiement ?

Leurs contrats de gaz peuvent être annulés, selon le président russe. « Si les pays inamicaux ne paient pas en roubles à partir du 1er avril, nous considérerons cela comme un défaut de paiement des contrats de gaz, auquel cas les contrats existants seront annulés », a-t-il annoncé jeudi.

***

Ce que l’achat de gaz en roubles signifie pour la Russie et l’Occident

Les importateurs sont perplexes face à ce changement, tandis que le rouble s’envole face au dollar et à l’euro.

Source : RT, 26 mars 2022

Traduction : lecridespeuples.fr

Mercredi 23 mars, le Président russe Vladimir Poutine a donné à la Banque centrale et au gouvernement du pays une semaine pour trouver un moyen de faire basculer les paiements des exportations de gaz russe vers la monnaie nationale, le rouble. Cette perspective a fait froncer bien des sourcils du côté des acheteurs de gaz russe, qui ont commencé à spéculer sur la manière exacte de procéder et sur la possibilité pour la Russie de mettre en œuvre cette mesure. Voici quelques idées.

Pourquoi le passage au rouble ?

Les États-Unis et leurs alliés ont imposé des sanctions sans précédent à la Russie, visant le système financier du pays. Le Président Poutine a expliqué que les décisions illégitimes d’un certain nombre de nations occidentales de geler les actifs de la Russie ont détruit toute confiance dans leurs monnaies. Les exportations énergétiques de la Russie n’ont pas encore été victimes des restrictions occidentales, mais presque tous les contrats d’achat de gaz sont libellés en euros ou en dollars américains, ce qui en fait une cible potentielle. Mais si la Russie est payée en roubles, elle pourrait échapper aux sanctions.

Que se passera-t-il si les acheteurs refusent de payer en roubles ?

Dans ce cas, ils ne pourront pas acheter de gaz russe, car toute autre monnaie ne sera pas acceptée. Ce serait un coup dur pour l’Europe, qui importe plus de 40 % de son gaz de Russie.

Comment les paiements en roubles peuvent-ils être traités ?

La banque centrale de Russie peut vendre des roubles aux acheteurs de gaz ou acheter la monnaie sur le marché libre. Selon les analystes, il peut également être judicieux pour les gouvernements de conserver des roubles dans leur banque centrale.

Quel impact ce changement aura-t-il sur les acheteurs de gaz russe ?

Le gaz naturel est utilisé à des fins diverses, depuis le chauffage et la cuisine jusqu’à la fourniture d’énergie aux entreprises industrielles. Acheter moins de gaz à la Russie signifie en fait payer plus cher le produit de base sur le marché libre. Cela entraîne une hausse des coûts pour les industries et les ménages, une augmentation des prix de tous les biens de consommation et une récession.

Qu’est-ce que cela signifie pour le dollar et l’euro ?

La domination du dollar en tant que monnaie de réserve mondiale pourrait être compromise. Sa force vient du fait qu’il est lié au commerce mondial du pétrole et d’autres matières premières. L’euro est confronté à un défi similaire dans une moindre mesure, mais une baisse de la demande pour la monnaie signifie un affaiblissement de sa position dans le panier mondial des monnaies de réserve.

Qu’est-ce que cela signifie pour le rouble ?

L’accroissement du rôle du rouble dans le commerce international renforcerait la monnaie, car elle serait soutenue par les vastes ressources naturelles de la Russie. Grâce à ce soutien et à une demande accrue, le rouble pourrait un jour devenir une monnaie mondiale majeure. L’annonce de l’échange du rouble a propulsé la monnaie à des sommets.

Quelles sont les implications plus larges ?

Dans son annonce, Vladimir Poutine a laissé entendre que le gaz naturel n’était que la première marchandise russe qui allait être vendue en roubles. « J’ai décidé de mettre en œuvre dans les plus brefs délais un ensemble de mesures visant à changer les paiements pour oui, commençons par cela pour notre gaz naturel fourni aux pays dits inamicaux en roubles russes », a déclaré le chef de l’État en début de semaine. Le choix de ses mots laisse présager que d’autres produits d’exportation russes pourraient suivre, notamment le pétrole, les métaux et les céréales. Cela renforcerait encore le rouble et affaiblirait le dollar et l’euro.

Voir notre dossier sur la situation en Ukraine.

Pour soutenir ce travail censuré en permanence (y compris par Mediapart) et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur TwitterFacebookYoutube et VKontakte.

ANNONCE

La Nouvelle Méthode Pour Constituer Votre Patrimoine Anti-Crise Sans Subir l'Inflation

Ce que vous allez découvrir :

Oui, Je Veux De Multiples Solutions Haut Rendement De 5 à 30% par mois !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici