[MAJ] Oliver Véran reconnait que les décès Covid en EPHAD ne sont basés que sur des “suspicions” de Covid

2
112

C’est dans le cadre de la commission d’enquête à l’Assemblée Nationale sur la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement que le député LR Jean-Pierre Door a auditionné le mercredi 04 novembre Olivier Véran.

Voici une des questions posées au ministre à cette occasion : “Que pouvez vous me dire sur la surmortalité invisible (cancer…) qui est occultée par la Covid-19 ? On a des certificats de décès que j’ai pu constater, des personnes très âgées, qui sont décédées, marquées Covid-19. Or, il n’y a jamais eu de COVID-19 chez ces patients. C’est le médecin qui a marqué ça, on ne sait pas pourquoi. Il y a une surmortalité qui existe dans les certificats médicaux.”

Et voici ce qu’à répondu Olivier Véran : “En EPHAD, s’il y avait un cas Covid dans l’EPHAD, et donc il y avait une épidémie identifiée dans l’EPHAD, et qu’un décès était suspecté Covid, on l’identifiait et on le reconnaissait comme Covid, on ne faisait pas de PCR post mortem si c’est votre question ?”

“Par contre s’il y avait quelqu’un qui mourrait d’une autre cause, d’un cancer, ou d’une autre pathologie et qu’il n’y avait pas de suspicion, ou lieu de suspecter un COVID, il n’y avait pas indiqué COVID…”

Le ministre explique donc que :
1. Un cas de Covid dans un EPHAD équivaut à une “épidémie” dans un EPHAD.
2. Les décès attribués au Covid ne l’étaient pas sur la base d’un test mais sur la base d’une suspicion.
3. Il n’y a qu’en l’absence de suspicion qu’un décès n’est pas étiqueté Covid. Et donc dès lors qu’il y a une suspicion de Covid, le décès est étiqueté Covid, même s’il est dû à une autre maladie.

À noter que nous avions déjà soulevé ce problème dès le mois d’avril dans cet article : Décès dus au Covid-19 : le nombre officiel de morts en France est-il surestimé ?

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

2 Commentaires

  1. Bonjour.
    Une séquence entre 2 Protéine S1 S2 peut être clivée de manière qu’elle soit attirée par la membrane cellulaire. Cela est breveté car cet découverte n’est pas issu de réflexion humaine. Il n’y a pas d’attestation scientifique qui justifie l’étendue et l’importance de ce virus pour être isolé. Un être humain est conscient de ce qu’il fait et pourquoi. Merci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici