Marie-Estelle Dupont, psychologue « Le confinement a créé des dégâts psychologiques et physiques énormes. Au nom du « plus jamais ça », on accepte la contrainte du port du #masque. Ça s’appelle déplacer la fenêtre d’Overton »

0
5

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.