Manuel Valls condamné à verser 277 000 euros pour financement irrégulier de sa campagne à Barcelone

1
821

La Cour des comptes espagnole réclame cette somme à l’ancien candidat à la mairie de Barcelone pour des irrégularités dans ses comptes de campagne jugées « très graves ».

Une déroute qui coûte cher. Manuel Valls a été condamné en Espagne à 277 000 euros pour financement irrégulier de sa campagne aux élections municipales de 2019. Campagne qui s’était soldée par un échec retentissant pour l’ancien Premier ministre français avec une quatrième place et seulement 13,2 % des voix.

Ce n’est pourtant pas faute d’y avoir mis les moyens. L’équivalent de la Cour des comptes espagnole avait déjà épinglé ne mars l’ancien candidat à la mairie de Barcelone pour ses dépenses de campagne. Les deux « irrégularités » sont un dépassement du plafond autorisé pour cette élection de l’ordre de 126 819 euros (soit un dépassement de 71 %) et d’avoir dépensé près de 189 500 euros sans les avoir déclarés.

La quasi-totalité de cette somme provient de l’association Barcelona Capital Europea, avec laquelle Manuel Valls s’est présenté à la mairie de Barcelone. Or la loi espagnole prévoit qu’il est interdit pour un tiers, en l’occurrence une association, de financer des activités liées aux partis politiques. Le rapport pointe également des dépenses engagées avant l’appel aux élections.

Lire la suite de l’article sur liberation.fr

ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

1 COMMENTAIRE

  1. Lié de manière éternelle à Israel, merde quand même…
    Manu la tremblotte est comme fabius, plus ils sont malsains et nuisibles plus ils sont présents et ont de pouvoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici