Recevant lundi les députés de la commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale, le chef de l’Etat a prononcé une violente diatribe contre l’audiovisuel public.

Depuis qu’il est à l’Elysée, Emmanuel Macron reçoit systématiquement les députés de la majorité appartenant à chacune des commissions de l’Assemblée. Ce lundi, c’était le tour des membres de la commission des affaires culturelles et de l’éducation. Devant quelque 70 personnes, le chef de l’Etat s’est livré à un procès très sévère des entreprises de ce secteur. Dénonçant la mauvaise gestion, le gaspillage, la médiocrité des programmes et des contenus, les relations malsaines entre l’audiovisuel et ses partenaires extérieurs (animateurs, producteurs, etc). Et il a surtout marqué les esprits en affirmant que l’audiovisuel public est « la honte de la République ».

Lire la suite sur L’Express

📖 Le guide utile et pratique pour comprendre la métamonnaie 💰
Bitcoin. La monnaie acéphale
Jacques Favier, Adli Takkal bataille - Cnrs - Format Kindle

Il n'y a pas encore de commentaires