L’Office national des forêts va supprimer près de 500 postes en cinq ans

0
2029

En réalité, les seuls responsables de ce désastre écologique sont les autorités politiques qui ont au fil des années, à l’instar de l’école, la justice, de l’hôpital…, détruit tous les moyens essentiels à la prévention et à la lutte contre les feux de forêts estivaux. Alors qu’ils nous bassinent à longueur de journée sur les risques de changements climatiques, comment est-il possible de supprimer 475 postes sur 8400 ? Si on ajoute à cela les pompiers suspendus car non injectés avec le manque criant de moyens aériens, comment voulez-vous être à la hauteur de ces incendies dévastateurs ? Au même moment, bien entendu, les cabinets de conseil tel McKinsey empoche des milliards d’euros chaque année, cet argent qui ne sera pas investi dans des structures essentielles à la vie de la nation.

Ces suppressions de postes interviennent alors que « le changement climatique et le dépérissement des forêts vont nécessiter de plus en plus de travail », selon l’intersyndicale de l’ONF. Le plan de relance post-Covid prévoit pourtant un budget important pour le reboisement.

L’Office national des forêts (ONF), qui gère les forêts publiques françaises, va supprimer 475 postes sur 8 400 dans les cinq ans. « Ce n’est pas un plan social, ce sont des départs à la retraite et des départs naturels », a fait savoir vendredi soir la direction. Les suppressions de postes se feront en tenant compte « des enjeux stratégiques de l’établissement », dont le « maillage territorial est préservé », tient-elle à préciser.


Cette annonce vient confirmer des craintes exprimées début février par l’intersyndicale de l’ONF. Elle avait estimé que cette décision était « de nature à amplifier gravement la dégradation des conditions de travail et à porter atteinte à la santé des personnels de l’ONF ». Elle avait notamment souligné que « le changement climatique et le dépérissement des forêts vont nécessiter de plus en plus de travail pour assurer le suivi sanitaire et le renouvellement des peuplements…

Source: Le Parisien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.