L’ex-préfet de police de Paris, Didier Lallement, est recasé au poste de secrétaire général de la Mer

0
1655

C’est une nomination qui étonne. Didier Lallement a été nommé ce lundi secrétaire général de la Mer en Conseil des ministres. Âgé de 65 ans, l’ancien préfet de police de Paris, critiqué pour sa vision controversé du maintien de l’ordre, avait été nommé à ce poste en mars 2019, après le saccage de l’avenue des Champs-Elysées lors d’une mobilisation des gilets jaunes. Début septembre, un juge a commencé à enquêter sur l’épisode de gilets jaunes nassés à Paris en 2019, au moment où Didier Lallement était aux manettes de la préfecture de police. Une autre information judiciaire le vise également pour “détention arbitraire”.

Mis en difficulté par le fiasco de la finale de la Ligue des Champions au Stade de France fin mai, il a quitté ses fonctions ses fonctions le 21 juillet dernier, remplacé par Laurent Nunez. Bien avant cet événement, le sexagénaire avait manifesté son désir de quitter la préfecture de police pour retourner à la Cour des comptes, où il avait été nommé en 2014, avant de prendre définitivement sa retraite.

Au secrétariat général de la Mer, Didier Lallement exercera “une mission de contrôle, d’évaluation et de prospective” en matière de politique maritime.

L’instance est associée “à l’élaboration des politiques publiques concernant la mer et le littoral et veille à ce que les décisions du gouvernement soient conçues et mises en œuvre en étroite concertation avec l’ensemble des professionnels concernés, afin d’assurer le développement harmonieux des différentes activités maritimes“, précise le site du gouvernement.

bfmtv

ANNONCE

La Nouvelle Méthode Pour Constituer Votre Patrimoine Anti-Crise Sans Subir l'Inflation

Ce que vous allez découvrir :

Oui, Je Veux De Multiples Solutions Haut Rendement De 5 à 30% par mois !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici