Les salaires des PDG : Plus on en parle, plus ils augmentent

1
522

C’est un cas pratique trop méconnu de l’économie comportementale : Du jour où l’on s’est mis à publier les salaires des PDG, ceux-ci se sont envolés.

J’appelle ça un « effet éthylotest » comme lorsque dans les soirées d’étudiants on fait circuler un éthylotest et que tout le monde se met à redoubler de boisson pour savoir qui a la plus grossse… Descente ou dans notre cas, rémunération.

C’est un phénomène bien connu qui rend les rodomontades gauchisantes encore plus bizarres. Mais au fond il y a une raison plus fondamentale encore qui justifie ces hausses de salaires : La reprise en main par les actionnaires.

Dans les années 1960 et 1970, les actionnaires ont perdu le pouvoir dans les entreprises au profit de ce que le grand économiste John Kenneth Galbraith appelait la technostructure, ces grands patrons justement qui faisaient ce qu’ils voulaient face à des actionnaires explosés façon puzzle.

Mais cela a changé depuis les années 1980 à la faveur des stocks-options et du réalignement des intérêts des patrons à ceux des actionnaires.

Jusqu’ici rien d’anormal car l’actionnaire est le patron du patron.

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

Mais cela fait 20 ans que nous refusons de liquider nos crises, de nettoyer le capital dysfonctionnel, de laisser le risque des actionnaires se matérialiser. Résultat, le grand capital joue à « pile, je gagne, face, tu perds » et n’ayant pas à porter la responsabilité de ses fautes devient encore plus dysfonctionnel.

Et les patrons ne sont jamais que les hommes de mains, interchangeables, porte-flingues du grand capital.

C’est pour cela qu’au lieu de comparer les salaires des patrons avec ceux de leurs employés il vaut bien mieux s’attaquer au problème de la répartition de la valeur ajoutée entre le travail et le capital :

ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici