« Les Américains reconnaissent qu’ils ont eu des problèmes » avec leurs sources de la CIA

0
3

La CIA a admis qu’un certain nombre de ses informateurs locaux avaient disparu. Alain Rodier, directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement, explique pour Le Désordre mondial que «le gros défaut de nos amis Américains, c’est être très sûrs d’eux» et que cela leur fait négliger certaines précautions en matière de recrutement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.