La revue de presse en temps réel

L’enquête sur la fondation Clinton sera poursuivie par le nouveau procureur général

🟡 NOS SOLUTIONS 🟡

Le ministère américain de la Justice et le FBI pourraient poursuivre l’enquête sur l’obtention illégale d’argent étranger par la fondation Clinton.

Si le républicain conservateur Jeff Sessions était nommé procureur général, l’affaire pénale contre Hillary Clinton serait menée à son terme, a déclaré une source du parti républicain. Le président élu Donald Trump a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de relancer l’action pénale contre Clinton, sans pour autant préciser laquelle.

Deux enquêtes ont été ouvertes contre l’ex-secrétaire d’État: une sur l’usage de son adresse électronique privée pour sa correspondance de service et l’autre sur l’activité de la fondation Clinton soupçonnée de détournement de fonds et de réception d’argent étranger. La première affaire a été close par le FBI, mais la seconde est sous contrôle particulier. Une source a expliqué que l’aile conservatrice du parti républicain comptait maintenir la pression sur Hillary Clinton par l’affaire sur sa fondation. Cela concerne également le FBI, qui se trouve en sévère conflit avec les démocrates.

Plus tôt la fondation Clinton avait reconnu avoir obtenu 1 million de dollars du Qatar sans en informer les autorités compétentes.

Le politologue Edouard Lozanski, président de l’Université américaine de Moscou, a confirmé l’information de la source.

« Les républicains conservateurs estiment que la famille Clinton a violé la loi à plusieurs reprises et doit enfin répondre de ses actes. Une telle occasion pourrait ne plus se représenter à l’avenir. Toutefois, Donald Trump ne s’est pas clairement exprimé sur l’affaire. Sa déclaration était assez évasive », dit-il. Et d’ajouter: « Cela dépendra de celui qui sera nommé au poste de procureur général, car c’est ce dernier qui supervise l’activité du FBI. S’il s’agissait de Jeff Sessions, alors les Clinton seraient menacés. Je pense que Sessions sera justement nommé: c’est un sénateur républicain en exercice et il sera soutenu par les membres de son parti ».

SourceSputnik

A LA UNE

2 Commentaires

  1. Encore heureux… Trump a dit qu’il ne poursuivrait pas personnellement les Clinton. Et ça tombe bien, le Président des USA ne peut poursuivre pénalement personne. En revanche, son administration et Sessions en particulier ne pourront pas faire l’économie de s’occuper de cette affaire de serveur et surtout de la fondation Clinton qui est la plus grande machine à corruption de l’histoire. Et même si Sessions ne s’en occupe pas personnellement, il y a des enquêtes en cours de toute façon.

  2. La première affaire c’est de la TNT (C GAVE et J SAPIR ont fait des papiers très précis à ce propos), il semblerait qu’Obama était au courant du serveur et comment expliquer que le FBI ai cloturé l’affaire en juillet en actant les fautes de Killary (et les journaux mainstream utilise le conditionnel pour qualifier ces fautes).
    L’enquête sur la fondation Clinton permettra de circonscrire l’incendie du coté de Washington.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

🔥 LES PLUS POPULAIRES

Censure : découvrez la vidéo que les réseaux sociaux et les médias ne veulent pas que vous voyez !

X