L’écolo citadin qui n’a jamais vu de la paille et qui vous explique comment faudrait faire !

0
662

Nous vivons dans un monde de plus en plus délirant.

Délirant de mensonge sur lui-même, délirant d’incompétence, délirant de « croyant savoir » en plus mieux que le voisin.

Bref, nous sommes dans le royaume d’Ubu roi.


Ci-dessous vous avez un reportage du JT de France 2, excusez-moi du peu.

La journaliste explique doctement que la paille est jetée ou brûlée par les forcément méchants zagriculteurs.

Quand au journaliste présentateur en chef, il regarde avec une mou étrange ces tiges végétales présentées par sa collègue, et dans une fulgurante hésitation se demande « c’est des grains de blé ça »? Et oui mon bichon, c’est du blé. C’est ce que l’on mangeait avant les galettes au quinoa et les croquettes de boulgour arrosées au lait de soja bio venant du Japon le tout importé en avion avec le logo « c’est bio »…

Il y a évidemment de quoi hurler, car les « zagriculteurs » ne brûlent pas plus la paille qu’ils ne la jettent ! La paille c’est pour les digesteurs pour le biogaz, c’est du fourrage pour les bêtes l’hiver, ou encore pour installer les animaux, bref, la paille a des usages multiples que les agriculteurs maîtrisent parfaitement et croyez-moi tout ce qu’ils peuvent valoriser ils le valorisent, et pas uniquement pour gagner de l’argent, mais parce que dans la culture agricole et « campagnarde » en général, on ne gâche rien. On économise. On compte. On prépare. On prévoit.

Tout ce que l’on a oublié dans les cénacles parisiens où l’on vous explique comment faire alors qu’ils n’ont jamais vu un veau.

Charles SANNAT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.