Le virage de Biden à propos du COVID est purement politique

0
71

Par Tom Luongo – Le 29 décembre 2021 – Source Gold Goats ‘n Guns 

Si vous pensez que le pire scénario que vous auriez à subir cet hiver serait celui écrit par une sœur Wachowski, vous avez tort.

Il y a quelques semaines, je vous ai dit que Le dernier combat du Davos avait fait un bide au box-office. Eh bien, je suis ici pour vous dire qu’aussi mauvais que fut le week-end d’ouverture de ce film, attendez de voir sa résurrection plus tard cette année, car ils ont tourné la suite, Omicron 2 : COVID Boogaflu 1, au même moment.

Et c’est prévu pour le printemps.

Le problème pour Bidenwood 2 est qu’Omicron se propage rapidement mais ne frappe pas aussi fort que le virus original, ou même le récent variant Delta.

Après avoir reçu les premières données, ils ont compris que ce serait le dernier film de la série. Ils ont donc une dernière chance de concocter une histoire qu’ils pourront utiliser pour les élections de mi-mandat.

On ne peut pas laisser passer l’opportunité d’une dernière vague de COVID, n’est-ce pas ?

Parce que ces gens sont trop incompétents pour s’occuper du vrai problème et ont complètement pivoté vers la politique pure.

Ainsi, au cours des derniers jours, nous avons assisté à une série de volte-face de l’administration Biden et des collabos du Davos concernant le COVID-19 et ses produits dérivés.

https://twitter.com/MichaelPSenger/status/1475873834188247040?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1475873834188247040%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Flesakerfrancophone.fr%2Fle-virage-de-biden-a-propos-du-covid-est-purement-politique

  • Le CDC réduit la quarantaine à 5 jours
  • Biden dit qu’il n’y a pas de solution fédérale
  • L’émission « Face the Nation » de CBS évoque les effets dévastateurs des politiques du COVID sur les enfants
  • Le NYT et la BBC admettent que les laissez-passer pour les vaccins ne favorisent pas l’adoption de ces derniers

Prometteur, mais suspect. Ils préparent quelque chose...

J’ajouterai que le CDC vient de mettre fin à l’utilisation du test PCR comme moyen valide de détection de l’Omicron, car il ne peut pas faire la distinction entre ce virus et la grippe. Il semblerait donc que tout cela soit enfin terminé et que, d’ici l’été, nous puissions nous attendre à ce que ces terribles scénaristes passent à leur prochaine monstruosité directement diffusée sur les plateformes.

La première réaction à ces annonces a été un peu trop d’applaudissements et de danses de victoire de la part de la « droite ».

Je vous explique. Pensez-vous qu’ils ne savent pas tout sur la transmissibilité et la gravité d’Omicron ?

Faisons quelques calculs pour les besoins de l’argumentation. Supposons qu’Omicron soit 20 fois plus transmissible mais seulement un dixième aussi grave. Et la gravité est définie comme la nécessité d’une hospitalisation.

À la vitesse à laquelle cette chose se propage dans la population, même des millions de cas bénins entraîneront des centaines de milliers d’hospitalisations sur une courte période. Le taux de transmissibilité créera un gonflement des hospitalisations, ce sont des mathématiques élémentaires.

Je ne dis pas que les chiffres que j’ai là sont justes. Ce n’est pas le but de l’exercice. Le fait est que même si vous réduisez la gravité par un facteur 20 par rapport à Delta, cela représente toujours une pression importante sur le système médical de n’importe quel état.

Alors épargnez-moi l’idée que le Président Dépendant et Peppermint Psaki se sont réveillés hier et ont commencé à faire preuve de compassion. Non, ces gens sont de véritables animaux politiques qui ont retourné leur veste pour une raison précise.

Mes chiffres sont probablement faux mais vous savez qui a les vrais chiffres ? Ouaip. Les scénaristes de Bidenwood.

Donc, le CDC réduit la période de quarantaine pour les travailleurs de la santé à cinq jours pour que les travailleurs de la santé asymptomatiques puissent retourner au travail alors que la nouvelle vague d’hospitalisations se produit et Biden renvoie l’affaire aux États pour qu’ils s’en occupent.

Ensuite, nous apprenons par le chirurgien général de Floride que l’administration Biden « empêche activement » la distribution des anticorps monoclonaux de Regeneron, retardant ainsi les expéditions vers la Floride.

NOUVEAU : Le chirurgien général de Floride affirme que l’administration Biden « empêche activement » la distribution d’anticorps monoclonaux en suspendant les livraisons de Regeneron, dans une lettre adressée au ministre de la santé.
Les fédéraux ont suspendu Regeneron parce qu’il pourrait ne pas fonctionner contre Omicron. FL dit qu’il peut toujours être utilisé dans les cas déjà existants de Delta.

C’est la fin du premier acte.

Dans les Actes II et III, nous aurons droit à l’une des écritures les plus paresseuses de l’histoire du cinéma politique américain.

L’acte II commencera silencieusement, il n’y aura plus de comptage quotidien des cas à cause de l’invalidation du test PCR par le CDC et tout semblera revenir à la normale. Pendant ce temps, vous pouvez vous attendre à ce que des types comme le gouverneur de Floride Ron DeSantis jubile publiquement d’avoir battu le COVID en soutenant la liberté.

Puis, au retournement de situation au milieu de l’acte, les hospitalisations se multiplient car la loi des grands nombres prend le dessus et les mêmes cohortes de personnes vulnérables à la grippe sont trouvées rapidement par Omicron. Ça se propage rapidement à travers les États-Unis et risque de submerger certains hôpitaux, en particulier dans les endroits où il n’y a pas de personnel soignant parce qu’ils ont tous été licenciés pour ne pas avoir reçu l’injection de caillots.

Et devinez qui sera accusé de tout cela ? Leur ennemi public n°1, l’homme qui, à ce stade, est la plus grande menace pour l’administration Biden ainsi que pour ce qui reste de ce processus de mise en faillite connue sous le nom de Grand Reset…..

Ouaip. Le gouverneur Ron DeSantis.

Pendant les semaines à venir, le message sera le suivant : « Nous aurions réglé ce problème si DeSantis ne l’avait pas laissé incuber en Floride. Ces États ont fait un travail épouvantable pour contenir cette chose et maintenant nous en souffrons tous. »

Après cela, viendra le pire acte III de l’histoire, lorsque Biden essaiera d’arriver en piqué sur un Huey et de lancer des missiles sur les États rouges pour s’attribuer le mérite de l’extinction naturelle d’Omicron et de la fin de la menace du COVID-11/09 sur l’humanité.

Attendez-vous à un grand discours écrit par Aaron Sorkin sur la nécessité de servir le bien commun comme dénouement pour que des millions de personnes prennent la pilule bleue et se rendorment.

Il se peut que ce soit le pire scénario depuis Le Jeune Einstein. Malheureusement, il fera assez de recettes pour maintenir MSNBC en activité.

Mais c’est bientôt sur vos écrans.

Tom Luongo

Traduit par Zineb, relu par Wayan, pour le Saker Francophone

Notes

  1. Appel au soulèvement armé pour éviter la confiscation des armes à feu (Boogaloo) à la faveur des confinements aux États-Unis liés au Sars-coV-2 (flu) début 2020 ↩
  2. Contraction de Biden et Hollywood ↩

Le Saker Francophone

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici