Le Pass Vaccinal, une Urgence Éternelle : Moment de vérité pour l’opposition en France !

0
5

Après la reconduction par le Parlement européen du passeport sanitaire dans un silence médiatique édifiant, c’est la France, fille aînée de la globalisation, qui s’avance pour prolonger les pouvoirs « exceptionnels » donnés au gouvernement en matière sanitaire. C’est le premier crash test d’une opposition, encore peu crédible, surtout lorsque cette « gauche » globalo-écolo-bobo a parfaitement voté le pass au Parlement européen, tout comme les LR.

Le moment de vérité pour l’opposition française est arrivé. Avec une discrétion à peine croyable, les députés européens ont adopté la prologation du pass sanitaire européen. Aucun mot sur le fil twitter, à ce jour, du Parlement européen en français … Pourtant, ce fut une « réussite », en tout cas pour les globalistes, ce qui n’est pas une surprise au sein d’une institution globaliste : Sur 591 votants, 453 ont voté pour.


La répartition des votes est également intéressante, du point de vue de la classe politique française, car à part les députés du RN et Reconquête, uniquement Bellamy pour les LR et LFI pour les mélanchonistes-gaucho-écolo nupiens, qui ont déjà eu le temps de trahir leur grande révolte pré-électorale et de se diviser :

Et comme l’a très justement déclaré Bellamy :

Maintenant, c’est aux députés français, tout fraîchement élus et ne pouvant plus se cacher derrière la majorité absolue des macronistes, de montrer ce dont ils sont capables – et s’ils sont capables de quelques chose. Ce moment de vérité inconfortable avance à grands pas, puisque la ministre-éclair de la santé a eu le temps d’envoyer au Conseil d’État un projet de texte de loi permettant au Gouvernement de prolonger jusqu’au 31 mars 2023 par décret les restrictions covidiennes, notamment le pass vaccinal. Comme vous pouvez le lire ici :

Si l’absurdité de l’argument sanitaire ne fait plus illusion que pour une minorité de personnes, l’urgence, elle, est bien réelle. Il existe une urgence géopolitique à ce que la France, dont le gouvernement conduit une politique anti-nationale, qui se renforce encore avec la guerre en Ukraine, maintienne la population dans un état d’insécurité, de surveillance, de réglementation absurde et donc déstabilisante ; à ce que le gouvernement maintienne la population en état presque de survie socio-économique ; à ce que le gouvernement puisse trouver des excuses, certes fallacieuses, à la crise économique, sociale et politique, qui grandit dans le pays. Sinon, nos chers concitoyens pourraient enfin sortir de leur bulle et commencer à relever la tête, à poser des questions. Ce qui serait fatal.

Le système de gouvernance global, dans lequel s’est enfoncée la France, ne peut fonctionner avec l’appui de la population, puisqu’il est dirigé vers l’utilisation justement de cette population pour servir l’intérêt de certaines élites. C’est un système antidémocratique dans le sens direct du terme, qui s’appuie sur la minorité contre la majorité. Pour se maintenir en place, il a donc besoin de la contrainte, mais d’une contrainte « acceptable » et intégrée par les populations. L’excuse sanitaire est parfaite et confortable pour les fausses oppositions, qui peuvent ainsi sauver la face.

source : Russie Politics

Source : reseauinternational

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.